Accueil Sport Golf Matt Fitzpatrick dépasse Hovland au classement

Matt Fitzpatrick dépasse Hovland au classement

0

Une seule variation, cette semaine, dans le Top 10 mondial du golf masculin. L’Anglais Matt Fitzpatrick, « dauphin » à Rome lors de la 79e édition de l’Italian Golf Open, est revenu à la 10e place devant le Norvégien Viktor Hovland, désormais 11e.

Classement, Top 10

Le numéro 1 est toujours l’Américain Scottie Scheffler, qui précède l’Irlandais du Nord Rory McIlroy et l’Australien Cameron Smith. L’exploit de l’Open d’Italie a permis à l’Écossais Robert MacIntyre non seulement de réintégrer le top 100, mais de passer de la 110e à la 68e place, avec un gain de 42 points.

Parmi les Azzurri, Francesco Molinari est 141 / o. Alors que Guido Migliozzi est passé de 172 / a à 168 / a piazza. Hovland a commencé à jouer au golf à l’âge de onze ans, après que son père Harald ait commencé alors qu’il vivait et travaillait comme ingénieur à St.

Louis aux États-Unis. Cinq ans plus tard, à l’âge de 16 ans en 2014, Viktor Hovland est devenu champion de Norvège. De 2016 à 2019, il joue au golf universitaire à l’université d’État de l’Oklahoma avec, notamment, Kristoffer Ventura. En août 2018, il remporte le championnat amateur américain, après avoir battu l’Américain Devon Bling 6&5 en finale.[6] Quelques semaines plus tôt, il avait participé à l’équipe Miklagard Golf qui a remporté le championnat national par équipe.

Grâce à la victoire dans le championnat amateur américain, il a été qualifié pour le tournoi des Masters en 2019. Là, il a fait le cut, en tant que premier Norvégien au Masters et seulement le deuxième golfeur masculin norvégien dans un tournoi majeur.[8] Il a terminé le tournoi en tant que meilleur amateur à égalité avec la 32e place avec 285 coups, soit trois coups sous le par, le meilleur résultat d’un amateur de 58 ans.[9] Il a également été qualifié pour l’US Open Championship 2019, où il a terminé comme meilleur amateur à la douzième place ex-aequo.

Lire aussi:   Les éliminatoires de la FedEx Cup, un nouveau chapitre avec BMW

Il a établi un nouveau record amateur avec 280 coups, soit deux coups de mieux que l’ancien record de Jack Nicklaus datant de 1960. Après l’US Open 2019, Hovland est passé professionnel. Il a disputé les cinq derniers tournois réguliers du PGA Tour lors de la saison 2018/2019 grâce à des invitations de sponsors, mais n’a pas réussi à intégrer le top 125 automatiquement qualifié pour la saison 2019/2020.

Il a donc participé aux éliminatoires du circuit Korn Ferry, où il s’est qualifié pour le PGA tour lors de deux tournois. Hovland a livré une très bonne première saison sur le PGA Tour avec une victoire (Puerto Rico Open en février), trois classements dans le top 10 et neuf dans le top 25 sur un total de 20 tournois.

Il s’est qualifié pour le Tour Championship et a terminé la saison à égalité avec le 20e rang de la FedEx Cup, avec un total de 1 982 275 $ en prix. Hovland a terminé à la 33e place au championnat de la PGA, le seul tournoi majeur de la saison.

Lire aussi:   Bogey et obscurité pour Francesco Molinari

Lors de l’European Tour 2020, Hovland a terminé 27e au classement de la Race to Dubai après une troisième place au DP World Tour Championship, Dubai en décembre. La saison 2020/2021 a débuté par une douzième place partagée à l’US Open. Il a remporté sa deuxième victoire en carrière sur le PGA Tour lors du Mayakoba Golf Classic en décembre.

Hovland a terminé l’année 2020 à la quatorzième place du classement mondial et à la troisième place de la FedEx Cup. En février 2021, Hovland a été nommé joueur du mois sur le Tour européen après une deuxième place au WGC-Workday Championship et une sixième place au Saudi International.

En juin 2021, Hovland entre à nouveau dans l’histoire en devenant le premier golfeur norvégien masculin à remporter un tournoi sur le circuit européen en remportant le BMW International Open 2021.[13] En novembre, Hovland a défendu son titre à Mayakoba, et en décembre, il a remporté son cinquième tournoi en tant que professionnel lors du Hero World Challenge. La sixième victoire a eu lieu au Dubai Desert Classic en janvier 2022, après qu’il ait battu Richard Bland dans une reprise.

Article précédentHero MotoCorp s’associe à HPCL pour mettre en place une infrastructure de recharge des deux-roues électriques
Article suivantPouvez-vous trouver le serpent caché dans cette image en 10 secondes ? Explication et solution de l’illusion d’optique