Accueil Sport Golf Masters, les rookies sur le terrain d’Augusta National

Masters, les rookies sur le terrain d’Augusta National

0

Depuis la victoire de Fuzzy Zoeller lors du premier barrage à mort subite en 1979, aucun joueur n’a remporté le Tournoi des Maîtres à sa première tentative. Les deux seuls autres golfeurs à avoir remporté le Masters à leurs débuts au Augusta National Golf Club sont les vainqueurs des deux premières éditions – Horton Smith et Gene Sarazen, respectivement en 1934 et 1935.

Avant la 86e édition de cette semaine, nous examinons les membres du DP World Tour qui tenteront de rejoindre ce groupe sélect… Les Masters : Seamus Power, détenteur du record Il y a 18 mois, Power n’était pas classé dans le top 500 mondial, mais il a depuis connu une ascension remarquable au classement officiel mondial de golf.

L’Irlandais de 35 ans a fait sa première apparition au Masters en atteignant les quarts de finale du WGC-Dell Technologies Match Play, s’inclinant face au futur champion et nouveau numéro un mondial Scottie Scheffler, confirmant ainsi son statut dans le top 50.

Power, qui a récemment rejoint le DP World Tour avec l’objectif de faire partie de l’équipe européenne de Ryder Cup en 2023, a remporté son premier titre du PGA TOUR au Barbasol Championship en juillet 2021. Min Woo Lee L’Australien Lee a obtenu sa première participation à Augusta en terminant dans le top 50 du classement final du classement officiel mondial de golf pour 2021.

Le jeune homme de 23 ans a connu une saison impressionnante sur le DP World Tour l’année dernière en remportant le Scottish Open – une épreuve du Rolex Series – dans un play-off à trois avec Matt Fitzpatrick et Thomas Detry. Aujourd’hui 59e au classement, après avoir fait ses débuts au récent WGC-Dell Technologies Match Play, Lee aura à cœur de passer son premier cut dans un Majeur après avoir manqué le week-end de l’Open Championship l’an dernier.

Lire aussi:   Paul McNamee mécontent du retard de la décision concernant le visa de Djokovic

Guido Migliozzi L’Italien Migliozzi a reçu son invitation pour le Masters de cette année après avoir terminé quatrième ex-aequo au 121e U.S. Open en juin dernier – sa première participation à un championnat majeur. Sa place à l’U.S. Open de l’année dernière.

Sa place à l’U.S. Open de l’année dernière a été obtenue en tant que l’un des dix meilleurs points cumulés d’une série de trois événements du DP World Tour, au cours desquels il a terminé deuxième du Betfred British Masters organisé par Danny Willett après un barrage avec le vainqueur Richard Bland.

Après avoir obtenu sa carte du Tour grâce à l’école de qualification en 2018, il a gagné deux fois pendant sa campagne de rookie en 2019. Garrick Higgo Higgo a remporté son premier titre sur le PGA Tour lors du Palmetto Championship 2021, lors de son deuxième départ seulement sur le PGA Tour, pour décrocher sa place au Masters de cette année.

Le Sud-Africain, âgé de 22 ans, a déjà gagné trois fois sur le DP World Tour, dont deux fois en l’espace de quelques semaines aux îles Canaries l’année dernière. Higgo a ainsi égalé le record de Tiger Woods pour le plus petit nombre d’événements requis pour remporter trois victoires sur le DP World Tour ou le PGA TOUR depuis 1990, avec seulement 26 départs.

Lire aussi:   Lleyton Hewitt explique sa décision de donner sa chance à Luke Saville en Coupe Davis.

Lucas Herbert L’Australien Herbert fera son entrée dans le Tournoi des Maîtres grâce à sa victoire sur le PGA TOUR au Championnat des Bermudes en octobre dernier. Le jeune homme de 26 ans, actuellement classé 44e au classement mondial officiel de golf, a terminé dans les 25 premiers lors du Slync.io Dubai Desert Classic du DP World Tour en janvier, sa première apparition de la saison 2022.

Un septième rang ex aequo à Bay Hill lors de l’Arnold Palmer Invitational en mars est son meilleur résultat à ce jour sur le PGA TOUR en 2022. Sepp Straka Straka a obtenu sa première participation au Masters après avoir comblé un déficit de cinq coups au dernier tour pour remporter le Honda Classic du PGA TOUR en février.

La victoire au PGA National lui a permis de devenir le premier Autrichien à gagner sur le PGA TOUR et il cherchera à poursuivre sa bonne forme récente, qui comprend également une arrivée dans le top 10 au PLAYERS Championship. Le joueur de 28 ans, qui menait après le premier tour aux Jeux olympiques de Tokyo, a rejoint le DP World Tour dans l’espoir d’obtenir une place en Ryder Cup au Marco Simone Golf & Country Club de Rome l’année prochaine.

Article précédentLes États-Unis vont demander la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.
Article suivantLa ville de Shanghai prolonge le confinement indéfini en raison d’un pic de cas de coronavirus