Accueil Sport Golf Marcell Jacobs, l’homme le plus rapide aime jouer au golf

Marcell Jacobs, l’homme le plus rapide aime jouer au golf

0

Marcell Jacobs ne peut tout simplement pas rester loin du sport. Quelques jours avant ses débuts dans la saison, le champion olympique a essayé de jouer au golf. Il l’a fait à Castel Gandolfo, dans le Latium, sur le puttin green du club du même nom.

Marcell Jacobs, golf

« L’homme le plus rapide du monde Marcell Jacobs s’essaye au golf dans le cadre splendide de notre club » est-il écrit sur la page Facebook du Golf Club de CastelGandolfo.

Impossible de blâmer le responsable des médias sociaux : Jacobs est le sprinter le plus fort du monde et ce que vous voyez sur la photo est un splendide coin de golf. Dans l’espoir que ce cliché invitera d’autres Italiens, très rapides ou non, à se rapprocher de nos greens …

Du côté de l’athlétisme, il ne faudra pas attendre la fin du mois de mai pour revoir Marcell sur la piste du 100 mètres. Le champion olympique a annoncé qu’il fera ses débuts le samedi 7 mai au Kenya lors du Kip Keino Classic de Nairobi, dans le cadre de l’étape Gold du Continental Tour, le deuxième circuit le plus important après la Diamond League.

Lire aussi:   Tiger Woods : "LeBron James est remarquable"

Le sprinter bleu de la Fiamme Oro pourra profiter des conditions environnementales, avec les quelque 1800 mètres d’altitude de la capitale kenyane. Le double médaillé d’or de Tokyo a donc choisi d’anticiper son premier 100 mètres en tant que champion olympique, avant de relever le défi du 200 mètres prévu à Savone le 18 mai.

Il ne sera pas nécessaire d’attendre le Prefontaine Classic d’Eugene, le 28 mai, pour voir Marcell Jacobs en action sur le 100 mètres. Le champion olympique a annoncé qu’il fera ses débuts le samedi 7 mai au Kenya lors du Kip Keino Classic de Nairobi, dans le cadre de l’étape Gold du Continental Tour, le deuxième circuit le plus important après la Wanda Diamond League.

Le sprinter bleu pourra profiter des conditions environnementales qui favorisent habituellement d’excellentes performances au stade Kasarani, grâce aux quelque 1800 mètres d’altitude de la capitale kenyane.

Le double médaillé d’or de Tokyo, cette année or mondial à Belgrade dans les années 60, a donc choisi d’anticiper son premier 100 mètres en tant que champion olympique, avant de relever le défi du 200 mètres prévu à Savone le 18 mai et le rendez-vous dans le stade.

Lire aussi:   Pablo Carreño commence bien la défense de sa couronne de Hambourg

des Championnats du Monde le 28 mai, contre plusieurs des meilleurs sprinters de la planète (mais sans le bébé phénomène Erriyon Knighton, sensationnel 19″49 samedi dans le 200 à l’âge de dix-huit ans). A Nairobi la présence de Filippo Tortu avait déjà été annoncée ces dernières semaines, champion olympique avec le relais, revenant au stade de 20 « 11 sur le 200 de septembre dernier.

Article précédentTVS Ntorq 125 XT avec des caractéristiques techniques supplémentaires est lancé en Inde, au prix de Rs 1.02 Lakh.
Article suivantRoyal Enfield s’associe à Alpinestars et lance une gamme d’équipement de pilotage à 5 200 Rs.