Accueil Dernières minutes L'International Manille va imposer de nouvelles restrictions de mouvement aux personnes non vaccinées...

Manille va imposer de nouvelles restrictions de mouvement aux personnes non vaccinées contre le coronavirus

0

MANILLE, le 3 janv. (DPA/EP) –

Les autorités locales de la capitale philippine, Manille, vont imposer de nouvelles restrictions de mouvement à toutes les personnes non vaccinées contre le coronavirus, après la confirmation de plus de 4 000 cas au cours des dernières 24 heures.

Le président de la Greater Manila Development Authority, Benjamin « Benhur » Abalos, a déclaré que pour permettre la mobilité des personnes vaccinées, les maires de la capitale ont accepté d’imposer des restrictions uniquement aux personnes qui n’ont pas été vaccinées contre la maladie.

En ce sens, les personnes qui n’ont pas été vaccinées ne seront autorisées à quitter leur domicile que pour acheter des produits de première nécessité, tandis que tout type de loisir et d’activité sera interdit. Une sorte de « bulle » imposée « pour leur propre sécurité », a expliqué Abalos.

Avec cette décision, les autorités de la capitale assouplissent les mesures qui régissaient jusqu’à présent la région métropolitaine de Manille, qui compte treize millions d’habitants répartis dans 16 villes, afin de contenir l’augmentation des contagions due à l’arrivée de la variante omicron, plus contagieuse que les précédentes.

Lundi, le ministère de la santé a confirmé 4 084 nouveaux cas de coronavirus et 16 décès dus à la maladie, portant le total à 2,85 millions d’infections et 51 586 décès dus à la pandémie.

Lire aussi:   Selon des militants, au moins une douzaine de militaires birmans ont été tués dans des combats dans le nord-ouest de la Birmanie.

Selon le ministère de la santé, 45 % de la population, soit environ 49 millions de personnes sur un total d’environ 110 millions, ont déjà reçu le vaccin complet contre le COVID-19.

Article précédentLa Slovaquie rouvre l’accueil des vaccinés et guéris du COVID-19
Article suivantJames Duckworth : Jouer pour le vert et l’or est toujours une occasion spéciale