Accueil Dernières minutes L'International Maduro accuse les États-Unis de « poignarder » le Sommet des Amériques

Maduro accuse les États-Unis de « poignarder » le Sommet des Amériques

0

Paris, Jun. 5 (Cinktank.comE) –

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a accusé les États-Unis de « poignarder » le prochain sommet des Amériques qui se tiendra à Los Angeles en raison de leur intention d’exclure le Venezuela, le Nicaragua et Cuba.

« Le gouvernement américain a pris sur lui de poignarder la possibilité de succès de ce sommet », a-t-il déclaré dans une interview à Radio del Sur.

En outre, M. Maduro a exprimé sa gratitude et a souligné le « courage » de plus de 25 pays qui ont exprimé leur solidarité et leur rejet des politiques d’exclusion du gouvernement américain.

« Il y a une tentative d’organiser un sommet, mais ce n’est pas un sommet et encore moins un sommet des Amériques. Près de 90 % des gouvernements du continent ont eu le courage, de différentes manières, d’exprimer leur protestation contre l’exclusion », a-t-il déclaré.

« C’est une contradiction de tenir une réunion à Los Angeles où l’on essaie de tenir un Sommet des Amériques. Ce n’est pas un Sommet, c’est une réunion !

Lire aussi:   Trois membres de la marine indienne tués dans l'explosion d'un destroyer amarré à Mumbai

Le gouverneur de Porto Rico rejette le statut actuel devant les États-Unis et défend un plébiscite

Le sommet se tiendra du 6 au 10 juin à Los Angeles et n’a jusqu’à présent pas invité Cuba, le Nicaragua ou le Venezuela, en représailles aux violations des droits de l’homme. Les pays de la Communauté des États des Caraïbes (CARICOM) ont déjà prévenu qu’ils ne seraient pas présents.

Maduro a notamment mentionné le président argentin Alberto Fernández, qui participera à la réunion. « Je pense que c’est très bien qu’il apporte la voix de l’Amérique latine et des Caraïbes à la réunion des Amériques », a-t-il déclaré.

Fernández est « un camarade qui veut aider le Venezuela et la région ». « Dans tous ses voyages, il parle de la nécessité de lever les sanctions contre le Venezuela et Cuba », a-t-il rappelé.

Article précédentLa Corée du Sud va renforcer sa politique de défense combinée avec les États-Unis après le dernier essai balistique de Pyongyang
Article suivantLes personnes touchées par l’ouragan Agatha brûlent les bulletins de vote des élections régionales au Mexique