Accueil Dernières minutes L'International M. Biden souligne la politique de « porte ouverte » de l’OTAN et le...

M. Biden souligne la politique de « porte ouverte » de l’OTAN et le droit de la Suède et de la Finlande de décider d’adhérer à l’Alliance.

0

Dossier - Le président finlandais Sauli Niinisto et le président américain Joe Biden.


Dossier – Le président finlandais Sauli Niinisto et le président américain Joe Biden. – MAISON BLANCHE – Archives

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine.

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

Paris, 13 mai (Cinktank.com) –

Le président américain Joe Biden a souligné vendredi la politique de « porte ouverte » de l’OTAN, ainsi que le droit de la Finlande et de la Suède de décider de leur hypothétique entrée dans l’Alliance, rompant ainsi leur neutralité historique, en l’imputant aux prétendus dangers provenant de la Russie après son invasion de l’Ukraine.

M. Biden s’est entretenu par téléphone ce vendredi avec son homologue finlandais, Sauli Niinisto, et avec le Premier ministre suédois Magdalena Andersson « pour discuter de l’étroite coopération en matière de défense et de sécurité » que leurs pays respectifs entretiennent, selon une note fournie par les services de presse de la Maison Blanche.

Lire aussi:   L'Iran appelle les pays occidentaux à prendre "une décision sérieuse et efficace" sur la levée des sanctions américaines

La conversation a également porté sur les efforts déployés par les trois pays pour « renforcer la sécurité transatlantique », ainsi que sur « le partenariat étroit (…) sur une série de questions mondiales, fondé sur des valeurs et des intérêts communs ».

La principale raison de cet appel est l’intérêt de Washington à souligner une fois de plus la politique de « porte ouverte » de l’OTAN et le droit de la Finlande et de la Suède à décider de leur propre avenir en matière de politique étrangère et de sécurité.

À cet égard, ils ont tous trois réitéré leur engagement à poursuivre leur coordination pour soutenir l’Ukraine et ses citoyens touchés par une guerre qui approche des trois mois depuis que le président russe Vladimir Poutine a annoncé, le 24 février, que le premier des chars avait franchi la frontière.

Article précédentWta Rome : Iga Swiatek remporte sa 26e victoire consécutive et atteint les demi-finales.
Article suivantLe chiffre qui remet Roger Federer en tête du classement mondial du tennis.