Accueil Sport Golf Lydia Ko : « Je sais que vous êtes à court de mots »

Lydia Ko : « Je sais que vous êtes à court de mots »

0

La numéro 3 mondiale Lydia Ko a été largement félicitée pour son interview d’après tour au Palos Verdes Championship sur le LPGA Tour, dimanche 1er mai, où elle a expliqué pourquoi elle avait demandé l’intervention d’un masseur sur le parcours pendant le tour.

la finale.

Lydia Ko, déclarations

La star néo-zélandaise a en effet été photographiée alors qu’elle faisait des exercices d’étirement du dos et des hanches avec son physiothérapeute. Lorsque Jerry Foltz, l’intervieweur de Golf Channel, lui a demandé si sa blessure apparente serait un souci pour la suite de la saison, Lydia Ko lui a souri et a répondu : « J’espère que non.

C’est la période du mois. Je sais que les dames qui regardent vont probablement dire : ‘Oui, je te comprends’.  »  » Chaque fois, mon dos se raidit vraiment et je me sens toute tordue. Ce n’est pas la première fois que Chris me voit comme ça, mais je me suis sentie beaucoup mieux après son arrivée.

Lire aussi:   Stevenson : j'espère que Novak Djokovic n'obtiendra pas de dispense médicale

Alors, oui, c’est tout. « Lydia Ko sourit mais l’intervieweur Foltz est visiblement agité, prononçant un « merci » sec tandis que Ko continue de plaisanter :  » Je sais que vous êtes à court de mots, Jerry !

Mais c’est la vérité.  » Peut-être que la seule chose surprenante qui ressort de cet épisode est que lorsqu’il s’agit de femmes et de sport, on ne parle jamais du cycle menstruel. Dans sa réponse, Lydia Ko a dédouané quelque chose de tout à fait normal et naturel.

De nombreux techniciens du sport estiment que c’est un sujet dont on ne parle pas assez, en particulier la façon dont la période menstruelle peut affecter les performances d’un athlète. « C’est un aspect normal du sport qui doit être abordé non seulement physiquement, mais aussi psychologiquement », a déclaré la psychologue clinique Karen Nimmo à Today FM NZ.

« Nous devons en tenir compte lors de la planification des entraînements et des compétitions ». « Les problèmes menstruels sont un aspect commun à tous les athlètes, et voici enfin l’occasion d’en parler ». Alors allez-y Lydia ! « Lydia Ko a terminé le tournoi à la troisième place à égalité avec Megan Khang, à deux coups de la gagnante Marina Alex.

Lire aussi:   Katarina Zavatska : Il n'y a pas un jour où nous ne pensons pas à la guerre.

Article précédentTiger Woods commente l’absence de Phil Mickelson : « Il a dit des choses qui… »
Article suivantLe Congrès américain approuve un paquet d’aide militaire et humanitaire de 40 milliards de dollars pour l’Ukraine