Accueil Dernières minutes L'International L’UNICEF avertit que la moitié des déplacés en Ukraine sont des enfants

L’UNICEF avertit que la moitié des déplacés en Ukraine sont des enfants

0

Un garçon et sa mère regardent depuis un train à la gare de Kiev en Ukraine


Un garçon et sa mère regardent depuis un train à la gare de Kiev en Ukraine – Diego Herrera – Presse Europe

Vivre | Crise en Ukraine

Paris :, le 1er mars. (EUROPE PRESS) –

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a averti que la moitié des personnes déplacées en Ukraine, à la suite du conflit généré après l’invasion russe, sont des enfants.

La directrice exécutive de l’UNICEF, Catherine Russell, s’est dite préoccupée par la situation des enfants et de leurs familles en Ukraine, qui « s’aggrave de minute en minute » à mesure que le conflit s’intensifie et que les attaques contre la population civile se multiplient.

« Les dommages aux infrastructures ont laissé des centaines de milliers de personnes sans eau potable ni électricité. Les armes explosives et les résidus de guerre dans les zones peuplées sont des dangers réels et actuels », a déploré Russell, dans des déclarations recueillies par l’agence elle-même.

Selon des données confirmées par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), au moins treize mineurs sont déjà morts en Ukraine et l’on craint que ce chiffre n’augmente, à mesure que les affrontements se poursuivent dans le pays.

De même, de nombreux enfants ont également été blessés et beaucoup d’autres sont « profondément traumatisés par la violence qui les entoure ». Des centaines de milliers de personnes ne sont plus scolarisées, laissant les 7,5 millions d’enfants du pays en danger de faire face à « un plus grand risque ».

Lire aussi:   La militante mexicaine Patricia Rivera assassinée à son domicile de Tijuana

Dans ce contexte, l’UNICEF a souligné que tant l’organisation que ses partenaires travaillent « 24 heures sur 24 » pour répondre aux besoins humanitaires, « qui augmentent rapidement et comprennent les services médicaux d’urgence, les médicaments essentiels, les fournitures et équipements sanitaires, l’eau potable et l’hygiène, et un abri et une protection pour les personnes déplacées de leurs foyers ».

Actuellement, l’UNICEF compte 140 personnes travaillant sur le terrain, même s’il est vrai que l’organisation a assuré que davantage de personnes étaient envoyées en Ukraine afin de « répondre aux besoins du pays ». Dans toute la partie orientale du territoire ukrainien, neuf équipes mobiles de protection de l’enfance « tendent la main là où elles le peuvent aux enfants avec des soins psychosociaux, un soutien en santé mentale et des services de protection ».

Cependant, de l’agence des Nations Unies, ils critiquent le fait que l’environnement opérationnel est « extrêmement complexe » en raison des limitations d’accès et de la « rapidité avec laquelle les lignes de front changent ».

Lire aussi:   La police de Mayence en Allemagne a accédé illégalement à des données personnelles grâce à l'application de suivi

À ce stade, et afin d’apporter la plus grande aide possible à ceux qui en ont le plus besoin, l’UNICEF a estimé à près de 250 millions d’euros le financement nécessaire pour s’occuper des enfants ukrainiens, et un autre à plus de 65 millions d’euros pour le Plan Régional Réponse aux réfugiés dans les pays voisins.

« Nous comptons sur la générosité et le soutien de la communauté internationale pour aider l’UNICEF et nos partenaires à atteindre les enfants et les familles d’Ukraine dont la vie et l’avenir sont en jeu. Nous ne pouvons pas nous reposer tant que nous n’aurons pas atteint chaque enfant touché par ce conflit », a conclu Russell.

Article précédentBiden réitère à Zelenski le soutien total des États-Unis à l’Ukraine face à la « Agression russe »
Article suivantLa Chine insiste pour que le « contexte historique » de l’Ukraine est « complexe » et ne parle toujours pas de « invasion »