Accueil Dernières minutes L'International L’UE veut utiliser son influence commerciale pour éloigner la Chine de la...

L’UE veut utiliser son influence commerciale pour éloigner la Chine de la Russie dans le conflit ukrainien.

0

Archives - Drapeaux de l'UE à Bruxelles


Archives – Drapeaux de l’UE à Bruxelles – Michael Kappeler/dpa – Archive

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine.

BRUXELLES, 31 Mar. (Cinktank.com) –

L’Union européenne entend maintenir la Chine à distance de la Russie dans la guerre en Ukraine et lui demandera, lors du sommet de vendredi, de ne pas envoyer de matériel militaire à Moscou, ni de l’aider à contourner les sanctions économiques européennes.

La réunion par vidéoconférence réunira la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil européen, Charles Michel, ainsi que le président chinois, Xi Jinping, lors d’une rencontre au cours de laquelle les dirigeants européens mettront l’importante relation commerciale sur la table afin de dissuader toute implication pro-russe dans la crise ukrainienne.

Bruxelles n’a aucune preuve que Pékin ait fourni une aide militaire à Moscou dans le cadre du conflit en Ukraine, et ne voit pas de soutien actif pour contourner les sanctions européennes, mais demandera des « garanties » que le géant asiatique « n’aide pas à contourner les sanctions, ni ne contribue à la prolongation de la guerre », assurent des sources européennes.

Lire aussi:   L'Iran appelle les pays occidentaux à prendre "une décision sérieuse et efficace" sur la levée des sanctions américaines

Les dirigeants européens demanderont à Pékin de passer d’une « neutralité passive à une neutralité active », selon ces sources, qui estiment que Xi doit exercer son influence pour freiner l’offensive russe et défendre l’ordre mondial fondé sur des règles.

Pour l’instant, l’UE évite de parler de la manière dont elle réagirait si la Chine soutenait la Russie dans la guerre, mais elle met sur la table l’importante relation commerciale avec Pékin. Bruxelles souligne que les relations commerciales de la Chine avec l’UE sont essentielles à sa prospérité, et que ses liens économiques l’emportent largement sur ceux avec la Russie, qui ne figure pas parmi les dix premiers partenaires commerciaux de la Chine.

« Il n’est pas dans leur intérêt de provoquer une escalade. L’UE et la Chine ont de nombreux intérêts économiques communs et une partie du miracle économique de la Chine repose sur ses importantes relations commerciales avec l’UE », ont déclaré les sources.

Le sommet intervient à un moment clé en raison de l’évolution de la guerre en Ukraine et du rôle que le géant asiatique pourrait jouer dans le scénario qui émergera de cette crise, mais l’occasion permettra également d’aborder la relation bilatérale, avec en toile de fond les tensions sur les questions de droits de l’homme et les sanctions croisées avec l’Europe.

Lire aussi:   Biden interdit l'importation d'une série de produits russes et restreint les relations commerciales avec Moscou.

Après avoir signé un accord d’investissement fin 2020 pour améliorer l’accès des entreprises européennes au marché chinois, la relation s’est envenimée avec les sanctions imposées aux responsables de Pékin pour le traitement de la minorité ouïghoure, les premières depuis la crise de Tiananmen en 1989, qui ont déclenché un clivage majeur entre Européens et Asiatiques.

L’idée est maintenant de revenir sur ces questions et d’aborder des solutions pour rééquilibrer les relations commerciales, sans pour autant renoncer aux violations des droits de l’homme ou à la situation à Hong Kong, deux des sujets qui séparent le plus Bruxelles et Pékin.

« Il est impératif d’avoir un dialogue franc et d’aborder ces différences de manière honnête », ont déclaré des sources européennes. Toutefois, en raison de la rareté de la situation, il n’y aura pas de document commun ni de déclaration de presse commune, comme il est d’usage lorsque l’UE organise un sommet international.

Article précédentWolfsburg, l’adversaire du FC Barcelone en demi-finales de la Ligue des champions féminine
Article suivantLes passeports américains comportent une case X pour les personnes qui ne se conforment pas aux identités classiques.