Accueil Dernières minutes L'International L’UE sanctionne deux organisations affiliées à l’État islamique et à Al-Qaïda pour...

L’UE sanctionne deux organisations affiliées à l’État islamique et à Al-Qaïda pour leurs opérations en Afghanistan

0

Paris :, 21 févr. (Cinktank.com) –

Le Conseil européen a décidé lundi d’inscrire deux membres des groupes affiliés à l’État islamique et à Al-Qaïda opérant en Afghanistan et en Inde, ainsi que deux autres personnes pour leurs liens avec ces groupes, sur sa liste des personnes sanctionnées pour terrorisme.

Les personnes désignées par les autorités européennes sont l’État islamique de la province de Khorasan (ISKP) et son porte-parole, Aziz Azam, ainsi que la filiale d’Al-Qaïda dans le sous-continent indien et son chef, Oussama Mahmoud, pour leur rôle « dans la planification et l’exécution d’attaques terroristes en Afghanistan et dans les pays voisins ».

« Ils constituent une menace grave et permanente pour la stabilité régionale et internationale. Par leurs activités de propagande, ils ont également joué un rôle clé dans la promotion de l’idéologie djihadiste violente d’Al-Qaïda et de l’État islamique et dans l’incitation à des actes terroristes en faveur de ces groupes », indique la déclaration du Conseil européen.

Lire aussi:   L'Iran nie l'impasse des discussions sur la relance de l'accord nucléaire de 2015

Avec cette nouvelle série de mesures, huit personnes au total font l’objet de ces sanctions de Bruxelles, qui comprennent une interdiction de voyager et le gel de tous les avoirs qu’elles pourraient détenir dans l’un des États membres de l’Union européenne. En outre, les personnes physiques et morales ne seront pas autorisées à mettre des fonds à la disposition de ceux qui ont été inclus dans cette liste de personnes sanctionnées.

« Cette décision confirme la détermination inébranlable de l’UE à combattre la menace terroriste persistante que représentent l’État islamique, Al-Qaïda et leurs affiliés régionaux. L’UE reste déterminée à prendre des mesures décisives contre ceux qui continuent à menacer la paix et la sécurité internationales », indique le texte.

Article précédentLa Lituanie accuse Poutine de « dictateur »la Lettonie parle de « prétexte inventé » et l’Estonie vise à « belle affaire »
Article suivantKyi Hla Han est décédé des suites d’un cancer.