Accueil Dernières minutes L'International L’ouragan « Agatha » touche terre en tant que catégorie 2 à Oaxaca, au...

L’ouragan « Agatha » touche terre en tant que catégorie 2 à Oaxaca, au Mexique.

0

Paris, 31 mai (Cinktank.com) –

La Commission nationale de l’eau du Mexique (CONAGUA) a annoncé ce lundi que l’ouragan « Agatha » a touché terre en tant que catégorie dans les environs de la ville de La Redonda, municipalité de San Pedro Pochutla à Oaxaca.

« Le centre de l’ouragan ‘Agatha’, de catégorie 2 sur l’échelle de Saffir-Simpson, a touché terre dans la ville de La Redonda, municipalité de San Pedro Pochutla, Oaxaca, à environ 15h30 (heure locale) », a publié la CONAGUA dans un communiqué.

La CONAGUA a également prévenu que les pluies apportées par « Agatha » pourraient provoquer des glissements de terrain, le débordement de rivières et de ruisseaux et des inondations.

Il s’agit de l’ouragan le plus puissant jamais enregistré dans le Pacifique oriental en un mois de mai, a déclaré Jeff Masters, météorologue de Yale Climate Connections et fondateur de « Weather Underground », comme le rapporte « El Universal ».

Masters a fait remarquer que les ouragans dans la région proviennent généralement d’ondes tropicales au large des côtes africaines.

« Étant donné que la mousson africaine ne commence généralement pas à produire des ondes tropicales avant le début ou la mi-mai, il n’y a tout simplement pas assez de perturbations initiales pour qu’il y ait beaucoup d’ouragans dans le Pacifique oriental en mai », a déclaré Masters dans un courriel, ajoutant que « de plus, les températures de l’eau en mai sont plus fraîches qu’au pic de la saison. »

Lire aussi:   Les talibans et la junte militaire de Birmanie ne sont pas représentés à l'ONU

L’agence de protection civile de l’État de Oaxaca a montré des images de familles se précipitant dans un abri à Pochutla, ainsi qu’un éboulement et une coulée de boue qui ont bloqué la route entre cette ville et la capitale de l’État.


L’ouragan « dangereux » Agatha s’approche des côtes de Oaxaca

Agatha a touché terre à environ huit kilomètres à l’ouest de Puerto Angel en tant que tempête de catégorie 2, avec des vents maximums soutenus de 165 km/h (105 mph). Il se déplace vers le nord-est à 13 km/h (8 mph).

Les autorités nationales chargées des situations d’urgence ont fait état d’une force opérationnelle de plus de 9 300 personnes pour venir en aide à la région et plus de 200 abris ont été ouverts, tandis que les météorologues ont mis en garde contre de dangereux cyclones et des inondations dues à de fortes pluies.

Dans la ville de Huatulco, les autorités municipales ont annulé les cours et ordonné la fermeture de toutes les plages et de ses sept baies, dont beaucoup ne sont accessibles que par bateau.

Lire aussi:   La Lituanie accuse Poutine de "dictateur"la Lettonie parle de "prétexte inventé" et l'Estonie vise à "belle affaire"

Le US National Hurricane Center a déclaré que la tempête devrait laisser tomber de 25 à 40 centimètres de pluie dans certaines parties de Oaxaca, avec des maximums isolés de 50 centimètres, ce qui représente une menace d’inondations soudaines et de glissements de terrain.

Le Service météorologique national (SMN) du Mexique a placé en état d’alerte la bande côtière située entre Salina Cruz et Lagunas de Chacahua, dans l’État de Oaxaca. En outre, une zone de surveillance des ouragans a été déclarée de Salina Cruz, Oaxaca, à Barra de Tonalá, au Chiapas, et une zone de prévention des tempêtes tropicales de Lagunas de Chacahua, Oaxaca, à Punta Maldonado, Guerrero, et de Salina Cruz, Oaxaca, à Boca de Pijijiapan, au Chiapas.

Des abris ont également été préparés pour accueillir la population dans des villes comme San Juan Lachao, avec sept sites mis en place pour servir 1 150 personnes. À Santa Catarina, neuf abris ont été mis en place pour accueillir 1 420 personnes. Il existe également des abris à Candelaria Loxicha, San Juan Quiahije, Santa María Colotepec, Santa María Tonameca, San Pedro Mixtepec, Bahías de Huatulco, Tututepec, Pluma Hidalgo et San Pedro Pochutla.

Article précédentAmnesty International avertit que les restrictions concernant la pandémie de COVID-19 accentuent la discrimination à l’égard des groupes marginalisés.
Article suivantTrudeau présente un projet de loi visant à limiter les armes à feu au Canada