Accueil Dernières minutes L'International Loukachenko signe une loi qui criminalise la demande de sanctions contre la...

Loukachenko signe une loi qui criminalise la demande de sanctions contre la Biélorussie et ses citoyens

0

Paris :, 15 déc. (Cinktank.com) –

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a promulgué un projet de loi qui criminalise le fait de demander des sanctions contre le pays, ses entreprises ou ses citoyens.

La nouvelle législation, qui consiste à modifier le Code pénal du Bélarus, introduit la responsabilité pénale de ceux qui font appel « contre le pays », comme expliqué, selon les informations de l’agence de presse BelTA.

Les nouvelles réglementations indiquent que cela entraînera des sanctions et pourrait être passible d’une peine pouvant aller jusqu’à six ans de prison. Pour les étrangers, ces peines peuvent aller jusqu’à dix ans de prison et, si elles entraînent des « conséquences graves », elles peuvent aller jusqu’à douze ans.

Avec cette mesure, le président espère donner une « réponse adéquate » aux tentatives de « porter atteinte à la sécurité nationale » par ce qu’il considère comme des « forces destructrices ».

La ratification, qui intervient un jour après que la justice biélorusse a condamné le blogueur Sergueï Tijanovski, époux de la chef de l’opposition Svetlana Tijanovskaya, à 18 ans de prison, pourrait viser l’opposition.

Lire aussi:   Au moins un mort et sept blessés dans une fusillade lors d'un festival dans l'Oklahoma (États-Unis)

L’année dernière, plusieurs dissidents éminents ont été condamnés, dont Maria Kolesnikova, condamnée à onze ans de prison, et Viktor Babariko, qui est condamné à 14 ans de prison.