Accueil Dernières minutes Sport Lorenzo Sonego tire sur son cœur pour accéder au deuxième tour de...

Lorenzo Sonego tire sur son cœur pour accéder au deuxième tour de Wimbledon

0

Le cœur, la détermination, l’âme. Lorenzo Sonego a tout fait pour franchir le premier tour de Wimbledon, le troisième Chelem de 2022, qui se joue sur les pelouses du All England Club à Londres.

Le British Major n’attribue pas de points valables pour les classements ATP et WTA cette année (en  » représailles  » à la décision de la Fédération britannique de ne pas admettre les joueurs de tennis russes et biélorusses aux tournois en Grande-Bretagne) mais offre une cagnotte record : 40 350 000 £.

Rien à faire, cependant, Lorenzo Musetti car la perte de Berrettini est arrivée dans la matinée, positive au Covid-19. Sonego a tout fait , 54 au classement et 27 dans la tête de série, mais pas au mieux de sa forme physique (le poignet gauche est toujours bandé), pour pouvoir gagner par 67 (6) 63 75 46 62 , après trois heures et 38 minutes de jeu très dur, contre l’américain Denis Kudla, n.

75 ATP. L’Américain est un peu la « bête noire » du Piémontais qui nous a encore battus en trois sets très disputés cette année au deuxième tour du Masters 1000 de Miami (en dur) en mars et lors des débuts sur le gazon du Queen’s l’autre semaine.

De plus, précisément à Wimbledon, où il joue pour la huitième fois, l’Ukrainien de 29 ans (né à Kiev) a atteint le meilleur duo d’un Grand Chelem, les huitièmes de finale en 2015 (arrêté par Cilic) . Dans la meilleure tradition entre les deux, ce fut une bataille immédiate, même contre le vent.

Le premier à tenter la prolongation fut Lorenzo grâce à un break dans le sixième jeu (4-2), mais aussitôt Kudla le rattrapa (4-4). Dans le dixième jeu, le Piémontais a obtenu un autre bris de balle/une balle de set mais l’Américain l’a annulé avec un coup droit au milieu (5-5).

Lire aussi:   Rafael Nadal a gagné beaucoup malgré..., dit l'ancien as de l'ATP

Lorenzo a senti le coup et a cédé pour permettre à Kudla de servir pour le set avec une avance de 6-5, mais avec une double faute, le joueur de tennis d’origine ukrainienne a mis tout en doute et c’est le tie-break qui a décidé, encore une fois, très équilibré.

A 6-5, Sonego obtient une nouvelle balle de set, sa deuxième, mais il sauve à nouveau le coup droit de l’Américain, cette fois en réplique. Et peu après, c’est lui qui a conclu pour 8 points à 6 avec un revers dans le filet des bleus et bleus.

Sonego a tenté de réagir en cassant immédiatement son adversaire au début du deuxième set et Kudla a déjà bien su empêcher les breaks de devenir deux (2-1). Dans le huitième jeu, Lorenzo a sauvé trois balles sur le contre-break, puis dans le jeu suivant, il a égalisé le score du set en reprenant le service de l’Américain (6-3).

Le Piémontais a sauvé une balle de break au début du troisième set, puis tous deux ont défendu leur set respectif avec une certaine autorité. Mais au douzième jeu, Lorenzo a profité d’une courte passe en blanc de son adversaire, a arraché le service à zéro et a assuré le troisième set (7-5).

Kudla, cependant, s’est immédiatement repris pour brekkando Sonego au début du quatrième set : l’Américain a manqué trois chances consécutives de double break dans le troisième jeu, a défendu l’avance à 3-1 mais a ensuite subi le retour du Piémontais dans le sixième jeu qui a repris le break (3-3).

Lire aussi:   Novak Djokovic triomphe pour la septième fois à Wimbledon : toute l'excitation du Serbe

Lorenzo, cependant, n’a pas pu poursuivre sa remontée, concédant à nouveau son service à Kudla qui a porté la marque à 5-3 après avoir sauvé deux balles pour un score de 4 partout. Et peu après, il a signé le 6-4 qui lui permettait de reporter le discours au cinquième.

Lorenzo a commencé la tête basse, immédiatement agressif : il a fait le break dans le deuxième jeu (sur la troisième balle utile) et l’a ensuite confirmé (3-0). Dans le septième jeu, Sonego a réussi à revenir de 0-50 et avec un service d’ace il a fait 5-2.

Et peu après, il a pu lever les bras au ciel sur un coup droit de Kudla dans le couloir. Pour le Turinois de 27 ans, très à l’aise sur le gazon (à Antalya en 2019 il a remporté son premier titre ATP et l’année dernière il a été finaliste à Eastbourne), c’est la quatrième participation : après deux éliminations lors de ses débuts en 2021, il a atteint les huitièmes de finale puis a cédé à « sa majesté » Roger Federer.

Au deuxième tour, « Sonny » affrontera le gaucher français Hugo Gaston, classé n° 66, pour sa première expérience dans le tableau principal de Wimbledon. Le Piémontais s’est imposé en trois sets très disputés, les deux précédents avec le Toulousain de 21 ans, disputés au premier tour de Montpellier (indoor rapide) en 2021 et au premier tour de Sydney (hard) en janvier dernier.

Article précédentSerena Williams : je suis motivée pour m’améliorer et jouer l’US Open
Article suivantL’aéroport d’Hyderabad connaît la plus forte reprise du nombre de passagers en 2021-22