Accueil Dernières minutes L'International López Obrador et Biden tiennent une réunion virtuelle sur les migrations à...

López Obrador et Biden tiennent une réunion virtuelle sur les migrations à l’approche du Sommet des Amériques

0

Les présidents des États-Unis et du Mexique, respectivement Joe Biden et Andrés Manuel López Obrador, ont tenu une conversation virtuelle ce vendredi pour aborder une série de questions d’intérêt commun, comme la coopération en matière de migration.

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré lors d’une conférence de presse que le ton de l’appel était « très constructif ». « Ce n’était pas un appel dans lequel le président Biden a menacé le président mexicain de quelque manière que ce soit. Ils ont été un partenaire important et nous espérons qu’ils continueront à l’être », a-t-elle déclaré.

Il a également expliqué que la conversation entre les deux dirigeants s’est déroulée dans le contexte du IXe Sommet des Amériques, qui se tiendra en juin prochain à Los Angeles, ainsi que de l’augmentation de l’afflux de migrants qui tentent de traverser la frontière.

Psaki a également nommé le Titre 42, une disposition de santé publique poussée par la précédente administration américaine, présidée par Donald Trump, qui autorise le renvoi collectif de tout migrant et demandeur d’asile tentant de franchir les frontières terrestres américaines sans évaluation individuelle de leur situation et de leurs besoins de protection.

« Nous avons une relation importante et solide avec le Mexique. La réunion d’aujourd’hui doit permettre d’orienter le débat sur la migration et de s’attaquer aux causes profondes avant le Sommet des Amériques », a ajouté M. Psaki.

Lire aussi:   L'UE va envoyer des observateurs aux élections législatives au Liban

L’invasion de l’Ukraine par la Russie était également à l’ordre du jour. À cet égard, la porte-parole de la Maison Blanche a déclaré que les États-Unis encouragent « tout dirigeant à prendre des mesures supplémentaires pour soutenir les Ukrainiens ».

Dans une déclaration ultérieure, la Maison Blanche a indiqué que la réunion intervenait « à un moment où le monde est confronté à d’immenses défis, de l’invasion de l’Ukraine par la Russie à la volatilité économique ».

« À la lumière des flux sans précédent de migrants en provenance de tout l’hémisphère vers nos deux pays, les présidents ont réitéré la nécessité de construire des outils plus solides pour gérer les pics migratoires régionaux », a souligné la partie américaine dans un communiqué.

Ainsi, les deux parties ont convenu d’améliorer leur collaboration pour « réduire la migration irrégulière et faire progresser un objectif commun, à savoir améliorer leur capacité à gérer leurs frontières à l’appui des objectifs humanitaires et de sécurité ».

Lire aussi:   La Chine nie que la Russie lui ait commandé des équipements militaires et dénonce les "désinformation" des États-Unis

« Ils ont discuté de l’importance de collaborer avec les pays de l’hémisphère pour garantir des moyens de subsistance sûrs et durables à leurs citoyens respectifs et aux populations migrantes, pour faire progresser notre partenariat, pour créer des emplois en Amérique centrale et pour soutenir l’élargissement des voies légales pour les migrants et les réfugiés », a-t-il ajouté.

De son côté, le président mexicain a souligné sur son compte Twitter officiel qu’il s’agissait d’une conversation « cordiale ». M. Lopez Obrador a également déclaré que le ministre mexicain des affaires étrangères, Marcelo Ebrard, se rendra à Washington lundi « pour progresser sur les questions de coopération pour le développement et le Sommet des Amériques ».

Article précédentEmma Raducanu révèle ce sur quoi elle va se concentrer au prochain semestre.
Article suivantAlexander Bublik : Je n’aime pas du tout l’argile mais je dois gagner de l’argent.