Accueil Sport Golf L’Open, histoire de la première édition à Prestwick

L’Open, histoire de la première édition à Prestwick

0

Le premier Open n’est jamais oublié Le Prestwick Golf Club est situé dans le Ayrshire, à un peu plus de deux heures de route de St Andrews, l’épicentre des célébrations du 150e anniversaire de l’Open Championship. Mais à Prestwick, on ne reste pas inactif.

Après tout, l’Open Championship est né ici.

L’Open, histoire

Le 17 octobre 1860, un tournoi se déroule sur la durée de trois tours des 12 trous du club qui surplombe le bras de mer faisant face à l’île d’Arran.

Le créateur de ce tournoi était James Ogilvie Fairlie, un partenaire amateur de Prestwick. Fairlie voulait ainsi trouver le successeur d’Allan Robertson, l’un des premiers professionnels qui a dominé la scène sans interruption de 1843 à 1859, année de sa mort.

Les clubs de Blackheath, Perth, Bruntsfield, Musselburgh et St. Andrews ont été invités à envoyer jusqu’à trois de leurs meilleurs joueurs pour participer au tournoi. Au final, huit joueurs se sont présentés sur le terrain. Willie Park Senior est devenu le premier « Champion Golfer of tne Year ».

Lire aussi:   UNE AUTRE FIGURE POUR ACAPULCO : Carlos Alcaraz rejoint l'équipe de luxe

Il s’impose avec un avantage de deux coups sur le vieux Tom Morris (qui se rachètera plus tard, et avec intérêt…). Mais, pour en revenir à aujourd’hui, les instances dirigeantes du Prestwick Golf Club ont eu une idée vraiment originale pour célébrer le 150e anniversaire de l’Open.

Pendant deux semaines en octobre, en parfaite conjonction avec le premier Open, il sera possible de jouer sur les 12 trous du parcours original. Grâce à un minutieux travail de reconstitution documentaire, registres et cartes sont sortis des archives du club.

Cinq greens ont été recréés et les batteurs créés de toutes pièces pour ressusciter le parcours historique conçu par Old Tom Morris. Certaines zones de rough existantes ont été « adoucies » pour faciliter le jeu, tandis que les temples modernes seront remplacés par des répliques des originaux, en osier.

La direction du club a déclaré que le design présentera des tees aveugles, des greens doubles, des fairways entrecroisés et des ondulations. Des caractéristiques qui, combinées les unes aux autres, donneront naissance à un parcours « tout à fait différent de tout autre qui serait autorisé aujourd’hui ».

Lire aussi:   Jon Rahm : "Il y a des tensions avec les joueurs de Liv".

« Le club est extrêmement fier de son lien avec l’Open », a déclaré Ken Goodwin, secrétaire du Prestwick Golf Club « C’est l’endroit où la magie de l’Open a commencé un jour fatidique d’octobre 1860 » « Il devait y avoir un début, et cela s’est produit ici à Prestwick » « Pour célébrer ce moment historique, nous avons décidé que le club devait recréer le parcours original pour une durée limitée. »

Quelle tradition. Ce que je trouve vraiment incroyable, c’est que Prestwick ne soit plus dans la Rote des terrains accueillant l’Open Championship. Il n’y a pas beaucoup de terrains dans le monde qui ont une telle plaque à côté du tee du trou 1.

Article précédentJohn Ram : « Six top 10 et une victoire, terrible »
Article suivantComment conduire un deux-roues sous la pluie : conseils, astuces et techniques