Accueil Sport Golf L’Open, Henrik Stenson et Zach Johnson

L’Open, Henrik Stenson et Zach Johnson

0

Parmi les anciens vainqueurs protagonistes cette année à l’Open, dans un champ plein de champions, il y a aussi Henrik Stenson et Zach Johnson, respectivement à la tête de l’équipe d’Europe et de l’équipe des États-Unis à la Ryder Cup 2023 à Rome.

L’Américain a soulevé la coupe Claret dans les cieux en 2015, un an avant le Suédois, champion en 2016.

L’Open, anciens vainqueurs

Pour Stenson et Johnson, la 150e édition de l’Open, prévue du 14 au 17 juillet au Old Course de St.

Andrews, sera l’occasion d’évaluer de près certains des meilleurs espoirs pour le grand rendez-vous de 2023 au Marco Simone Golf & Country Club. On ne sait pas quand le golf a été joué pour la première fois sur les links de St Andrews.

La plus ancienne trace écrite est une licence de 1552, qui autorisait la communauté à « élever des lapins, jouer au golf, au football, au tir et à d’autres types de passe-temps » dans les dunes. » Cependant, certaines preuves suggèrent que le golf était pratiqué à St Andrews avant 1552.

Lire aussi:   Minje Lee : Ce sera probablement mon prochain grand objectif.

D’une part, il y a eu l’interdiction de jouer au golf en 1457, qui concernait toute l’Écosse. D’autre part, la première université d’Écosse, l’université de St Andrews, a été fondée dès 1413 ; le golf a toujours été très populaire dans les universités.

Cependant, on ne sait pas exactement où se jouait le golf à cette époque et s’il existait même un terrain de golf permanent. Le parcours de Musselburgh, également appelé Old Course (mentionné pour la première fois en 1672), est considéré comme le plus ancien parcours de golf du monde à avoir été joué sans interruption.

La présumée première mesure de greenkeeping à St. Andrews date de 1726, elle consistait en une clause imposant aux éleveurs de lapins dans les dunes de ne pas endommager le terrain de golf. Les « guerres des lapins », conflits entre les golfeurs (qui ont parfois la gâchette facile) et les éleveurs de lapins, se sont poursuivies pendant près de cent ans.

En 1754, la société des golfeurs de St Andrews a été fondée, aujourd’hui connue sous le nom de Royal and Ancient Golf Club of St Andrews. Cependant, la construction du clubhouse, célèbre aujourd’hui, n’a pas commencé avant le centenaire, c’est-à-dire en 1854.

Lire aussi:   Ein Bay Open, premier tournoi de l'Alps Tour

Le Stroke play a été mentionné pour la première fois à St Andrews en 1759, avant que tout le golf dans le monde ne soit un match play. Huit ans plus tard, James Durham établit le record du parcours pour les 86 années suivantes avec un 94. Allan Robertson a enregistré le premier score inférieur à 80 avec un 79 en 1858.

L’ancien parcours comprenait à l’origine 12 trous, dont 10 étaient joués deux fois, ce qui faisait un tour de golf de 22 trous au total. Le sens du jeu était l’extérieur le long de la côte et l’intérieur vers le clubhouse. En 1764, les quatre premiers trous (qui étaient également les quatre derniers) ont été fusionnés en deux trous chacun car ils semblaient trop courts. C’est ainsi que la norme de 18 trous par tour, qui est encore valable aujourd’hui, est apparue plus ou moins par accident vers 1842.

Article précédentTiger Woods, qui participe à l’Open pour la 22e fois.
Article suivantLes stars de l’Open, de la PGA et du DP contre les rebelles du LIV