Accueil Dernières minutes L'International L’ONU avertit que « les droits fondamentaux des femmes et des filles sont...

L’ONU avertit que « les droits fondamentaux des femmes et des filles sont attaqués » en Afghanistan.

0

Paris :, 13 janv. (Cinktank.com) –

Les Nations unies ont averti jeudi que « les droits fondamentaux des femmes et des filles en Afghanistan sont attaqués » et souligné que près de douze millions de femmes et de filles ont besoin d’aide dans ce pays asiatique.

« Ils ont plus que jamais besoin de notre aide et de notre solidarité », a déclaré le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) dans un message publié sur son compte Twitter.

« Les travailleurs humanitaires cherchent à accroître l’aide apportée aux femmes et aux filles en leur fournissant de la nourriture, des soins de santé, une éducation, des moyens de subsistance et des services de protection », a déclaré l’agence.

Il précise que 11,8 millions de femmes et de filles afghanes ont un besoin « urgent » d’aide humanitaire, compte tenu de la détérioration de la situation humanitaire dans le pays et des restrictions imposées par les talibans à leurs libertés fondamentales.

Le vice-ministre de l’information et de la culture et porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a déclaré que les affirmations du BCAH étaient « sans fondement » et a souligné que toutes les personnes jouissaient de leurs droits dans le pays, a rapporté la chaîne de télévision afghane Tolo TV.

Lire aussi:   López Obrador assure qu'il n'a pas besoin de sculptures car il a "l'amour" de "millions de Mexicains".

Depuis la prise du pouvoir par les talibans en août 2021, les manifestations des femmes du pays se succèdent pour exiger le respect de leurs droits et critiquer la batterie de restrictions imposées par les autorités mises en place par les fondamentalistes.

Les talibans ont mis en place un gouvernement marqué par l’absence de femmes et de représentants d’autres groupes politiques. Malgré cela, le vice-premier ministre afghan Abdulsalam Hanafi a souligné en octobre que le gouvernement « est inclusif », ajoutant que le groupe fondamentaliste a essayé d’inclure tous les groupes ethniques et secteurs sociaux dans les nouvelles autorités.

Article précédentLa FAA américaine publie des notices d’impact sur l’aviation sans fil 5G
Article suivantBiden annonce le rachat massif des tests et la distribution gratuite de masques.