Accueil Dernières minutes Sport Llodra : C’est pourquoi Rafael Nadal se débrouille si bien à Paris

Llodra : C’est pourquoi Rafael Nadal se débrouille si bien à Paris

0

Rafael Nadal est prêt à revenir sur la terre battue à Madrid. Le phénomène espagnol, qui sort d’une nouvelle période d’arrêt pour cause de blessure, a dû manquer ses premiers matches sur sa surface favorite et aura moins de temps que d’habitude pour se préparer à Roland Garros.

L’ancien numéro 1 mondial a connu un début de saison brillant après son triomphe à l’Open d’Australie. L’Espagnol de 35 ans a remporté sa 21e victoire majeure après avoir remonté deux sets de retard pour battre Daniil Medvedev en finale.

En triomphant à Melbourne Park pour la deuxième fois de sa carrière, l’Ibérique a dépassé Roger Federer et Novak Djokovic au classement général. Rafa est également devenu le quatrième homme de l’histoire à remporter au moins deux fois tous les tournois majeurs (avec Nadal, Rod Laver et Roy Emerson).

Le Majorquin cherchera à accroître son avance à Paris, où il courra après son 14e titre. Interviewée à la télévision française, Justine Henin a analysé en détail les perspectives de Rafa.

Lire aussi:   Mme Bolsova applaudit Naomi Osaka pour son combat contre le racisme et l'injustice sociale

L’objectif de Rafa est Roland Garros

« Le grand objectif de Rafael Nadal est de gagner au moins un Roland Garros de plus » – a commencé Justine. « S’il peut retrouver une bonne forme en trois semaines, alors il pourra jouer ses chances.

Il aura à cœur de se venger de sa défaite contre Novak Djokovic en demi-finale l’année dernière », a ajouté Henin. Michael Llodra a également commenté : « Madrid est sa maison, même si ce n’est pas le tournoi où il est le plus à l’aise.

Il se joue en altitude et les conditions changent considérablement selon l’heure de la journée. Rafa aime avoir un peu plus d’espace, c’est pourquoi il se sent si à l’aise à Roland Garros ». Lors de sa conférence de presse, le 21 fois champion du monde a admis qu’il ne s’était pas beaucoup entraîné ces dernières semaines : « La blessure aux côtes a été très handicapante et je n’ai rien pu faire pendant deux semaines. Puis la situation s’est améliorée et j’ai repris le tennis avec la prudence nécessaire ».

Lire aussi:   Sungjae Im : "J'ai de grands souvenirs de 2020"
Article précédentLa Maison Blanche dit que « une guerre nucléaire ne peut être gagnée » et souligne que les États-Unis « ne se bat pas » en Ukraine
Article suivantNaomi Osaka : Je ne me sentais pas bien dans ma peau. Blessure ? Ce n’est pas la première fois…