Accueil Dernières minutes Liverpool veut retrouver les demi-finales sans se faire peur

Liverpool veut retrouver les demi-finales sans se faire peur

0

Liverpool cherche à revenir en demi-finale sans se faire peur

Les hommes de Juergen Kloop espèrent que le match contre City n’aura pas raison de l’équipe de Benfica qui a dû remonter un retard de 1-3.

MADRID, 12 avr. (Cinktank.com) –

Liverpool tentera mercredi (21h00) de certifier son retour en demi-finale de la Ligue des champions contre les Portugais de Benfica, sous la protection d’Anfield. Ils s’appuieront sur le précieux résultat (1-3) qu’ils ont ramené de Da Luz la semaine dernière, mais ils ne devront pas être trop confiants pour éviter une nouvelle frayeur comme en huitième de finale.

Les hommes de Juergen Klopp abordent le match retour avec des devoirs presque faits après leur match solvant à Lisbonne, où ils ont été largement supérieurs en première mi-temps, puis ont eu plus de mal en deuxième mi-temps, où l’équipe de Nelson Veríssimo a pressé plus fort et a cherché davantage l’égalisation après le 1-2 de Darwin Núñez.

Cependant, le but tardif du Colombien Luis Díaz a donné aux sextuples champions d’Europe un avantage bien plus important et ils sont maintenant en bien meilleure position, même s’ils ne doivent pas être trop confiants car quelque chose de similaire leur est arrivé au tour précédent avec leur victoire 0-2 à Milan contre l’Inter et ils se sont fait peur à Anfield après avoir été menés 1-0.

En outre, contre l’équipe anglaise pourrait également être l’énorme usure du duel électrique de dimanche dernier à l’Etihad Stadium contre Manchester City, qui s’est terminé par un match nul de deux buts, et qui pourrait obliger l’entraîneur allemand à introduire quelques changements par rapport au onze qui a joué contre Pep Guardiola, bien qu’ils n’en attendent pas trop malgré le fait que ce week-end, avec le billet pour la finale de la FA Cup en jeu, ils affronteront à nouveau les « citoyens ».

Lire aussi:   Ce jeune innovateur de l'Uttar Pradesh donne une seconde vie aux fleurs jetées.

L’un d’eux est presque certain : Luis Diaz, qui était l’un des meilleurs joueurs de Da Luz et qui n’a pratiquement pas joué contre les champions en titre. A Lisbonne, il était aligné aux côtés de Sadio Mané et Mo Salah, et maintenant il pourrait jouer aux côtés de l’Égyptien et de Diogo Jota, puisque le Sénégalais est, comme le Portugais, suspendu et pourrait être sur le banc.

Ibrahima Konaté et Joel Matip se disputent une place dans l’axe de la défense aux côtés de Virgil van Dijk, tandis qu’au milieu, Naby Keita, l’un des autres éléments marquants du match aller et qui a également été mis en rotation à Manchester, devrait entrer en jeu.

BENFICA RÊVE DE RÉITÉRER LA VICTOIRE DE L’ANNÉE 2006

De son côté, Benfica arrive à Anfield avec l’envie de ne pas dérouler le tapis rouge à son adversaire en vue de sa première demi-finale depuis celles de la saison 2018-2019 où il a été sacré champion. Les Portugais sont conscients de la difficulté du défi et ne risquent pas de faire des folies pour trouver le premier but qui leur permettra de se relancer.

Lire aussi:   Nissan va investir 18 milliards de dollars dans l'électrification, et lancer 23 véhicules électriques d'ici 2030

L’équipe « incarnée », qui n’a plus atteint les demi-finales de la Coupe d’Europe depuis sa deuxième finale consécutive en 1990, se souviendra de sa visite à Anfield en 2006, lorsqu’elle avait détrôné Liverpool, alors champion en titre, en huitième de finale et l’avait battu 2-0.

Pour espérer, les hommes de Verissimo devront réaliser une grande soirée non seulement défensive mais aussi offensive, où réside leur plus grand espoir, l’Uruguayen Darwin Nunez, qui a créé le plus de problèmes il y a une semaine. L’entraîneur portugais a l’importante absence de dernière minute de Rafa Silva.

FICHE TECHNIQUE.

–… DES ALIGNEMENTS POSSIBLES.

LIVERPOOL : Alisson ; Alexander-Arnold, Konaté, Van Dijk, Robertson ; Henderson, Fabinho, Keita ; Salah, Jota et Luis Díaz.

BENFICA : Vlachodimos ; Gilberto, Otamendi, Vertonghen, Grimaldo ; Weigl, Taarabt ; Diogo Gonçalves, Gonçalo Ramos, Everton ; et Darwin Núñez.

–REFEREE : Serdar Gözübüyük (HOL).

-STADIUM : Anfield.

–TIME : 21.00/Movistar Champions League.

Article précédentErnie Els, le score le plus bas sur 72 trous jusqu’au par : -29
Article suivantL’Atletico a besoin de la version la plus courageuse de son plan