Accueil Dernières minutes Liverpool et Chelsea s’arrachent les quarts de finale de la FA Cup

Liverpool et Chelsea s’arrachent les quarts de finale de la FA Cup

0

MADRID, 2 Mar. (Cinktank.com) –

Liverpool et Chelsea se sont qualifiés pour les quarts de finale de la FA Cup après avoir battu Norwich, lanterne rouge de la Premier League (2-1), et Luton Town, en deuxième division (2-3), mercredi, lors de deux matches très disputés où tout aurait pu arriver.

À Anfield, les joueurs de Jurgen Kloop ont remis les pendules à l’heure grâce à un doublé de Takumi Minamino en seulement 11 minutes. Le Japonais a été la star du match, attirant toute l’attention avec deux frappes du pied droit, la première de l’extérieur de la surface avec une grande parabole.

Cependant, le match s’est compliqué pour les Reds à un quart d’heure de la fin, lorsque Lukas Rupp a marqué. Il aurait pu être plus tôt avec un penalty controversé qui n’a pas été accordé, mais Liverpool a gardé son sang-froid pour les occasions les plus nettes des visiteurs, notamment une de John Lowe. Au final, le score est de 2-1 et l’équipe de Klopp reste dans la course.

Lire aussi:   Comment réaliser facilement des captures d'écran sur votre Apple Watch

De plus, Chelsea – en attendant la vente du club par Roman Abramovich – a dû par deux fois revenir sur l’audace de Luton Town, qui a pris l’initiative avec des buts de Reece Burke et Harry Cornick, tous deux en première période. Saúl Ñíguez, à la demi-heure de jeu, Timo Werner et Romelu Lukaku ont mis fin à l’agonie des Blues dans le dernier acte. L’équipe de Thomas Tuchel ne manquera pas son rendez-vous avec les quarts de finale.

West Ham United, quant à lui, n’a pas pu poursuivre sa belle saison en Premier League, où il occupe la cinquième place, après s’être incliné en FA Cup (3-1) face à Southampton. Perraud, Ward-Prowse et Broja ont marqué pour les Saints.

Article précédentL’État islamique, le groupe terroriste le plus meurtrier dans le chaos afghan et son expansion au Sahel.
Article suivantL’Otan confirme le déploiement de 500 militaires français en Roumanie dans le cadre des Forces de réaction