Accueil Sport Golf LIV Golf : « La décision de la PGA Tour est vindicative ».

LIV Golf : « La décision de la PGA Tour est vindicative ».

0

« La décision du PGA Tour de suspendre les joueurs participant aux événements du LIV Golf est vindicative et accentue la distance entre le circuit et ses membres » C’est la réplique de la Super Ligue arabe, le LIV Golf, au PGA Tour.

Il a décidé de suspendre 17 golfeurs qui participent cette semaine au premier événement à Londres de la nouvelle puissance économique du green.

PGA Tour, déclarations

« L’ère de l’agence libre – a souligné LIV Golf – a commencé et nous sommes fiers d’avoir un terrain aussi important à Londres et pour les prochains événements »

Norman a eu 50 ans en février 2005, mais il a gardé ses distances avec les circuits de golf senjor. Cela est dû en partie à ses autres intérêts, mais aussi à ses blessures au dos et au genou. Il a été opéré du genou en octobre 2005 et en février 2006.

Norman pense que ses blessures au dos auraient pu être évitées si le concept de fitness de golf avait été introduit au début de sa carrière. En mai 2008, Norman n’a participé qu’au troisième championnat du Tour pour les quinquagénaires, le 69e Senior PGA Championship au Oak Hill Country Club.

Lire aussi:   Bianca Andreescu révèle sa mentalité sur sa carrière et sa vie

N’ayant pas joué régulièrement au golf de compétition ces dernières années, il a été dans la course toute la semaine et est entré trois coups derrière le vainqueur final Jay Haas (+7), se positionnant ainsi à la sixième place. Chris Evert, a été la raison la plus importante pour laquelle Norman a décidé de participer aux tournois PGA et Champions Tours.

« Je doute qu’il revienne à temps plein », a déclaré Evert. « Mais qu’il continue à y jouer, un ou deux tournois par mois ou autre, ce serait génial. Je l’encouragerais à 100 % si c’était ce qu’il voulait faire. »

Après le succès retentissant de Norman à l’Open Championship, il a continué avec son style de jeu fort, terminant cinquième ex-aequo au Senior British Open Championship et quatrième à l’U.S. Senior Open après avoir été le seul joueur à avoir obtenu un score égal ou inférieur à 72 sur les quatre jours.

En 2008, il a participé aux quatre tournois majeurs et a terminé dans le top 10 à chacun d’eux. Lors du Senior British Open Championship 2009, il a tenu la tête pendant 54 trous après avoir dominé trois tours d’affilée, mais a hésité le dimanche pour terminer à la sixième place, à 3 coups du vainqueur final Loren Roberts.

Lire aussi:   Andy Murray révèle sa plus grande victoire à Montréal

Article précédentDonald Trump est accusé d’avoir provoqué une « tentative de coup d’État » au capitole des États-Unis
Article suivantLes États-Unis reprochent à l’Iran de « menacer de nouvelles provocations nucléaires » et de « limiter davantage la transparence ».