Accueil Sport Golf Liv, Dustin Johnson anime Boston avec 63.

Liv, Dustin Johnson anime Boston avec 63.

0

En quête des quatre longs millions qui sont en jeu pour la quatrième fois cette saison, le LIV Invitational, tournoi sponsorisé par l’Arabie Saoudite, s’achèvera dimanche dans la banlieue de Boston.

Dustin Johnson, résultats

Le jour du mouvement, le point culminant a été la performance de Dustin Johnson, auteur de 63 coups, à la recherche de son troisième tournoi en Nouvelle Angleterre, il a empoché neuf birdies et un eagle, en plus d’ajouter trois bogeys, ce qui lui a valu un désavantage de deux coups sur Talor Gooch, également de l’équipe de Dustin Johnson, et un sur le Chilien Joaquín Niemann Parmi les Espagnols, Sergio García a notamment amélioré sa performance du premier jour avec un 64 (cinq birdies, un eagle et un bogey) et est quatorzième ; Eugenio Löpez Chacarra, dix-neuvième, après avoir répété une carte de 68 et Adrián Otaegui (70 coups) est quarante-cinquième après un tour fade fait de petits coups et d’erreurs.

Dustin Hunter Johnson (Columbia, 22 juin 1984) est un golfeur professionnel américain de la PGA. Sa compagne depuis des années est Paulina Gretzky, avec qui il a eu deux enfants. Mannequin et chanteuse américaine, elle est aussi la fille du célèbre hockeyeur canadien Wayne Gretzky.

Doté d’une puissance physique extraordinaire et d’un swing très puissant (avec un poignet gauche en haut du swing peu académique, mais très chargé), il est l’un des joueurs les plus longs du circuit, et depuis trois années consécutives (2009-2011), il termine à la troisième place du classement des distances moyennes.

Passé professionnel fin 2007, il a remporté 20 tournois à ce jour, et est actuellement le seul joueur du PGA Tour à avoir gagné au moins un tournoi chaque saison. Il compte également quatre titres WGC, dont le deuxième, remporté en 2015, après être revenu d’une période éloignée des terrains, pour des problèmes personnels.

Lire aussi:   Un avion atterrit sur un terrain de golf américain : tous s'en sortent indemnes.

En effet, entre 2009 et 2014, Dustin Johnson a été contrôlé positif lors de trois contrôles antidopage différents, une fois pour la marijuana deux fois pour la cocaïne. Suite à cela, le PGA Tour n’a pas émis de mesures disciplinaires, ni diffusé la nouvelle, mais c’est le joueur lui-même qui a décidé de se retirer du professionnalisme pendant 6 mois.

En 2010 il a été le protagoniste d’un épisode malheureux quand, à la tête du PGA Championship, le dernier tournoi majeur de la saison, il a encouru deux coups de pénalité au 72ème trou, pour avoir intentionnellement placé la tête de son club dans un bunker, ne l’ayant pas reconnu car très ruiné et dans une zone de passage pour les spectateurs.

Après avoir empoché le dernier putt au 18e trou, pensant être à égalité avec Bubba Watson et Martin Kaymer, ce dernier étant diplômé puis vainqueur du play-off suivant, il a été informé de la pénalité de deux coups qui l’a fait passer de la première place à la cinquième.

. Après d’autres arrivées importantes dans des tournois majeurs, dont la deuxième place à l’Open Championship de 2011 et la deuxième place à l’U.S. Open de 2015, où au 72e trou avec 3 putts il a donné la victoire à Jordan Spieth, il réussit finalement à triompher, en remportant l’U.S. Open.

2016 Open. Quelques semaines plus tard, il remporte le WGC – Bridgestone Invitational, remportant la onzième victoire de sa carrière. La même saison, il remporte la troisième étape des éliminatoires de la Fed Ex Cup, le BMW Championship, et est nommé joueur de l’année du PGA Tour.

En 2017, il remporte le Genesis Open et devient numéro 1 mondial pour la première fois. Deux semaines plus tard, de numéro 1 mondial, il remporte le WGC Mexico Championship. Fin mars, il remporte le WGC Match Play, devenant ainsi le seul joueur à avoir remporté les quatre tournois du WGC.

Lire aussi:   Chelsea, un nouvel entraîneur arrive après le licenciement de Tuchel : c'est officiel

Fin août, il remporte la première épreuve éliminatoire de la FedEx Cup, le Northern Trust. En janvier 2018, il remporte le Sentry Tournament of Champions avec un avantage de 8 coups sur le second, portant à 11 les saisons consécutives où il s’est imposé dans au moins un tournoi.

En juin de la même année, il remporte le FedEx St. Jude Classic, retrouvant ainsi la place de numéro un mondial, après avoir cédé le leadership pendant quelques semaines à son compatriote Justin Thomas. En juillet, il remporte l’Open du Canada RBC.

En février 2019, il remporte le WGC Mexico Championship pour la deuxième fois en trois ans, portant ses victoires à 6 sur le circuit WGC, deuxième derrière Tiger Woods, quelques semaines après avoir remporté le Saudi Arabia Open organisé par l’European Tour.

En juin 2020, après la reprise du PGA Tour après la période de lockdown, il remporte pour la première fois le Travelers Championship, obtenant son vingt-et-unième succès sur le PGA Tour et portant à 13 saisons consécutives au cours desquelles il a réussi à remporter au moins un titre.

En août 2020, il gagne à nouveau le Northern Trust avec le score record de -30 sous le par, il termine la saison en remportant la FedEx Cup pour la première fois. Le 15 novembre 2020, il remporte le premier Augusta Masters avec un total de 268 (-20) coups, le plus bas score jamais réalisé dans la compétition.

Article précédentL’Italie championne du monde, l’équipe américaine en troisième position
Article suivantVente aux enchères d’un putter signé par Tiger Woods