Accueil Dernières minutes L'International L’Italie infligera une amende aux plus de 50 ans qui ne sont...

L’Italie infligera une amende aux plus de 50 ans qui ne sont pas vaccinés contre le coronavirus

0

L’Italie dépasse les onze millions de cas de coronavirus depuis le début de la pandémie

Paris :, 1 (PRESSE EUROPÉENNE)

Les autorités italiennes commenceront à infliger des amendes aux citoyens de plus de 50 ans qui ne sont pas vaccinés contre le coronavirus, sauf s’ils bénéficient d’une dispense médicale ou viennent de vaincre la maladie.

Ainsi, à partir de ce lundi, le gouvernement rend effective l’obligation de vaccination qu’il a approuvée le 7 janvier et qui s’accompagne d’une sanction économique de 100 euros, comme le rapporte le journal italien ‘La Repubblica’.

En cas de sanction, les contrevenants disposent d’un délai de dix jours à compter de la notification de l’amende pour communiquer à l’Autorité Sanitaire Locale (ASL) les attestations pouvant justifier de leur dispense.

En revanche, à partir du 15 février, la vaccination obligatoire entrera en vigueur pour accéder au travail pour les plus de 50 ans.

Ainsi, les employés doivent avoir le soi-disant « pass super vert », qui peut être obtenu après avoir terminé le processus de vaccination ou après avoir passé le COVID-19 au cours des six derniers mois.

Lire aussi:   Macron se rendra à Moscou lundi pour rencontrer Poutine et aborder la crise en Ukraine

Ceux qui ne présentent pas ce document s’exposent à une sanction économique comprise entre 600 et 1 500 euros et leur absence du travail sera considérée comme injustifiée, pour laquelle ils seront également suspendus de salaire, bien qu’ils ne soient pas soumis à d’autres types de conséquences disciplinaires.

Une autre des mesures qui entrent en vigueur à partir de ce lundi profite aux citoyens de l’Union européenne, puisqu’ils pourront entrer dans le pays en présentant un certificat de vaccination.

Les autorités italiennes ont déjà annoncé ce lundi la prolongation jusqu’au 10 février du port obligatoire du masque dans les espaces ouverts et programmé la réouverture des discothèques et des dancings à la même date.

PLUS DE 11 MILLIONS DE CONTAGIONS

Les autorités sanitaires italiennes ont enregistré mardi 133 142 autres infections à coronavirus, portant le bilan total des infections à plus de 11,1 millions depuis le début de la pandémie.

Lire aussi:   Israël prépare déjà "le jour d'après" une probable réactivation de l'accord sur le nucléaire iranien.

De cette façon, les cas positifs enregistrent une augmentation notable par rapport à la veille, où un peu plus de 57 700 ont été signalés, bien loin des chiffres de début janvier, où jusqu’à plus de 200 000 cas quotidiens ont été signalés.

En revanche, le décès de 427 personnes a été signalé, portant le bilan total à 146 925 décès dus au virus.

Article précédentIrène Lopez, championne du monde 2018 des moins de 17 ans, quitte le football « en raison de problèmes de santé mentale ».
Article suivantLes Huthis affirment avoir attaqué un centre de commandement des EAU dans le sud du Yémen avec un missile balistique.