Accueil Dernières minutes L'International L’Italie étendra à partir du 10 janvier l’exigence du certificat de vaccination...

L’Italie étendra à partir du 10 janvier l’exigence du certificat de vaccination avant la variante omicron

0

Les autorités ont signalé près de 100 000 cas et 150 décès en 24 heures mercredi

Paris :, 30 déc. (Cinktank.com) –

Le gouvernement italien a annoncé qu’à partir du 10 janvier 2022, il étendra l’obligation de présenter le certificat de vaccination pour accéder aux transports, aux hôtels et aux terrasses, entre autres, dans le cadre des efforts visant à contenir la propagation de la variante. .

L’exécutif a indiqué dans un communiqué que le Conseil des ministres avait décidé d’approuver « des mesures urgentes pour contenir la propagation de la pandémie », dont un décret-loi proposé par le Premier ministre, Mario Draghi, et le ministre de la Santé, Roberto Speranza.

De cette façon, à partir du 10 janvier, ce document sera nécessaire pour accéder aux auberges et autres hébergements, aux fêtes après les cérémonies civiles et religieuses, aux centres de congrès, aux festivals et foires, aux terrasses de restaurants, aux piscines, aux centres sportifs, aux centres culturels et aux remontées mécaniques des domaines skiables. .

Lire aussi:   L'Arabie saoudite réduit à sept jours l'isolement des personnes ayant reçu une vaccination complète contre le coronavirus

En revanche, il a souligné que les personnes qui remplissent le calendrier vaccinal complet n’auront pas à être mises en quarantaine si elles entrent en contact avec un positif, à condition que la deuxième dose ait été reçue au plus 120 jours avant.

Le gouvernement italien a souligné que, cependant, ces personnes sont obligées de porter des masques FFP2 pendant dix jours après le contact et, en cas de symptômes, de subir un test d’antigène cinq jours après le contact.

Enfin, le décret approuvé par l’exécutif Draghi établit que la capacité sera limitée à 50 pour cent dans les zones extérieures et à 35 pour cent à l’intérieur.

Le ministère italien de la Santé a indiqué mercredi dans son dernier bilan qu’au cours des dernières 24 heures il y avait eu 98 030 cas et 148 décès, ce qui porte les chiffres totaux à 5 854 428 et 137 091 respectivement.

Il a également souligné qu’il y a actuellement 674 865 cas actifs dans le pays, tandis que 5 042 472 personnes se sont rétablies du COVID-19, dont 21 871 sorties d’hôpital la veille.

Lire aussi:   Biden achève une année à la Maison Blanche dans un contexte de crises et avec de nombreux défis à l'horizon.
Article précédentLe Realme GT 2 Pro sera le premier téléphone Realme à posséder cette fonctionnalité de caméra
Article suivantHisense dévoile le premier téléviseur laser 8K au monde au CES 2022