Accueil Dernières minutes L'International L’Iran laisse la porte ouverte à un échange de prisonniers avec les...

L’Iran laisse la porte ouverte à un échange de prisonniers avec les États-Unis pour des « raisons humanitaires ».

0

Paris :, 20 févr. (Cinktank.com) –

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hosein Amirabdolahian, s’est montré optimiste quant à la possibilité d’ouvrir un plan d’échange de prisonniers avec les États-Unis, car il n’est pas lié aux difficiles négociations nucléaires.

S’exprimant lors de la Conférence sur la sécurité de Munich, le ministre a expliqué que le pronostic est bon du côté iranien. « Nous pensons que les échanges de prisonniers sont une question humanitaire et ne sont pas liés à l’accord nucléaire. Nous pouvons le faire immédiatement », a-t-il déclaré aux médias iraniens.

Les échanges de prisonniers sont un point de discorde majeur lors des négociations depuis des années et une demande clé des États-Unis, notamment après que les arrestations de ressortissants étrangers en Iran se sont intensifiées depuis que les États-Unis se sont retirés de l’accord sur le nucléaire iranien en 2018.

Plusieurs personnes ayant la double nationalité et originaires de plusieurs pays ont été détenues en Iran, dans le cadre de ce que les militants et le gouvernement britannique considèrent comme une politique de prise d’otages visant à faire pression sur l’Occident.

Lire aussi:   M. Biden promet à M. Lapid de se rendre en Israël "dans les mois à venir".

L’Iran a procédé à plusieurs échanges de prisonniers étrangers dans le cadre de l’accord nucléaire de 2015, notamment de chercheurs, avec des pays détenant des ressortissants iraniens.

Article précédentL’arbitre allemand Daniel Siebert arbitrera Villarreal-Juventus
Article suivantBlinken dit que le « scénario » russe pour l’invasion de l’Ukraine « continue d’avancer ».