Accueil Dernières minutes L'International L’Iran insiste sur le fait qu’il continuera à développer son programme nucléaire...

L’Iran insiste sur le fait qu’il continuera à développer son programme nucléaire si les sanctions américaines ne sont pas levées.

0

Paris :, 5 déc. (Cinktank.com) –

Le ministère iranien des Affaires étrangères a averti dimanche que le pays continuera à développer son programme nucléaire si les États-Unis ne lèvent pas les sanctions contre la République islamique, une condition essentielle pour que Téhéran réactive les négociations internationales sur la reprise de l’accord de 2015.

« La République islamique ne permettra pas que la déloyauté internationale vis-à-vis de ses engagements envers l’accord détourne l’économie iranienne », selon la note, publiée sur le site officiel du ministère.

L’Iran a annoncé le retrait de ses engagements sur plusieurs points de l’accord nucléaire de 2015 après que les États-Unis se sont retirés du pacte, bien que les responsables iraniens aient fait valoir que ces mesures peuvent être annulées si les États-Unis retirent les sanctions et reviennent à l’accord.

« Il est clair que le refus des États-Unis de retirer complètement les sanctions constitue le principal obstacle à l’avancement des négociations. Nous pensons que dès que l’administration américaine abandonnera cette campagne de pression maximale et que les États-Unis feront preuve de la détermination politique nécessaire, la voie sera ouverte à la conclusion rapide d’un accord », ajoute le texte.

Dans son communiqué, le ministère rappelle que l’Iran a présenté plusieurs propositions à ses interlocuteurs européens pour résoudre son retour complet à l’accord, mais en vain. « Aucun de ces pays n’a été en mesure de déceler des déficiences juridiques dans les projets de l’Iran ou de les décrire en contradiction avec l’accord », a-t-il fait valoir.

Lire aussi:   Le chef du Cartel de Jalisco - Nouvelle Génération arrêté à Puerto Vallarta

En revanche, la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré vendredi que le gouvernement iranien n’était pas venu aux négociations nucléaires de Vienne « avec des propositions constructives », tout en réaffirmant que Washington « espère toujours » une approche diplomatique de la question.

« L’approche de l’Iran cette semaine n’a malheureusement pas été d’essayer de résoudre les questions en suspens », a-t-il déclaré, avant de critiquer le fait que « l’Iran a commencé cette nouvelle négociation par une nouvelle série de provocations nucléaires, comme l’a rapporté l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) mercredi ».

Entre-temps, des diplomates allemands, français et britanniques, cités par l’agence de presse allemande DPA, ont affirmé que l’Iran avait adopté une « attitude destructrice » dans les négociations nucléaires, qui visent à ramener les États-Unis dans le pacte et l’engagement de Téhéran à le respecter.

« L’Iran rompt avec presque tous les compromis difficiles qui ont été convenus à la suite de plusieurs mois de négociations difficiles », ont-ils déploré, avant d’avertir que la fenêtre d’opportunité pour parvenir à une solution diplomatique au différend nucléaire « se réduit de plus en plus ».

Lire aussi:   Le Canada imposera de nouveaux droits de douane plus sévères sur les produits en provenance de Russie et du Belarus.

Pendant ce temps, le négociateur en chef de l’Iran, Bagheri Kani, a déclaré à l’agence de presse iranienne Mehr que Téhéran avait « mis l’accent sur ses propositions » concernant la levée des sanctions « illégales » imposées au pays asiatique et a assuré que les parties étaient retournées dans leurs pays respectifs « pour donner des réponses logiques et documentées aux propositions de l’Iran ». Les discussions reprendront « la semaine prochaine », a-t-il déclaré.

Article précédentHonda H’ness CB350 Anniversary Edition lancée à Rs 2.03 Lakh en Inde
Article suivantLa Russie accuse un avion de l’OTAN d’avoir provoqué le détournement d’urgence d’un avion de passagers d’Aeroflot