Accueil Dernières minutes L'International L’Iran déclare que les négociations de Vienne sur l’accord nucléaire sont « sur...

L’Iran déclare que les négociations de Vienne sur l’accord nucléaire sont « sur la bonne voie » Les négociations nucléaires iraniennes à Vienne « sont sur la bonne voie ».

0

Paris :, 28 déc. (Cinktank.com) –

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hosein Amirabdolahian, a souligné mardi que les discussions à Vienne sur l’accord nucléaire de 2015 « sont sur la bonne voie » et a insisté sur le fait qu’un pacte est possible s’il est négocié « de bonne foi ».

« Les négociations sont sur la bonne voie. L’important est que nous ayons un texte commun et unifié sur lequel notre équipe de négociation s’est concentrée », a-t-il déclaré, cité par l’agence de presse iranienne Mehr.

« Les parties adverses se sont également concentrées sur les questions en litige », a-t-il déclaré, soulignant que « si les autres parties poursuivent les négociations de bonne foi, il est possible pour toutes les parties de parvenir à un bon accord ».

Selon les rapports de l’agence de presse iranienne IRNA, les négociations seront suspendues du 31 décembre au 3 janvier pour les vacances du Nouvel An, après avoir repris lundi dans la capitale autrichienne.

M. Amirabdolahian a lui-même souligné lundi que les pourparlers s’articuleront autour d' »un document mutuellement acceptable » qui découle des textes discutés les 1er et 15 décembre et qui porte « à la fois sur la question nucléaire et sur les sanctions (américaines) ».

Lire aussi:   Le président du Kazakhstan donne l'ordre de tirer pour tuer "sans sommation" les "terroristes" lors des dernières manifestations.

Le négociateur en chef iranien, Ali Baqeri Kani, a souligné que les délégations ont convenu que la levée des sanctions contre Téhéran devait être une priorité dans ces contacts, comme le rapporte l’agence de presse iranienne Tasnim.

Les pourparlers visant à ramener les États-Unis dans l’accord et à faire en sorte que l’Iran respecte ses engagements ont été réactivés le 29 novembre à Vienne, après que les contacts aient été suspendus à la veille de l’élection présidentielle iranienne, remportée par l’ultraconservateur Ebrahim Raisi.

L’Iran a annoncé le retrait de ses engagements sur plusieurs points de l’accord après que les États-Unis se sont retirés unilatéralement du pacte en 2018, bien que les responsables iraniens aient fait valoir que ces mesures peuvent être annulées si les États-Unis retirent les sanctions et reviennent à l’accord.

Article précédentL’ancien Premier ministre tchèque Babis annonce son intention de visiter le pays en camping-car
Article suivantAMD, P&G se joignent à d’autres entreprises qui ont décidé de ne pas participer à l’événement CES en raison des craintes liées à Omicron.