Accueil Sport Golf L’île d’Aaron Jarvis ne compte que 27 trous !

L’île d’Aaron Jarvis ne compte que 27 trous !

0

Adam Jarvis a grandi à 15 minutes de l’un des deux terrains de golf des îles Caïmans. Il s’y rendait tous les jours après l’école et y restait jusqu’à la tombée de la nuit. Les îles Caïmans ont une population d’un peu moins de 70 000 habitants. Le Masters de 2019 – le dernier pour lequel la vente de billets était normale – a compté environ 40 000 clients sur place pendant les tours du tournoi.

« C’est, boum, juste des milliers de personnes juste en face de votre visage. Évidemment, on est parfois nerveux au début du parcours, mais on se sent de plus en plus à l’aise au fil de la journée. « Il n’y a pas beaucoup de golf là-bas, mais en 2013, l’Association de golf des îles Caïmans a organisé le championnat de golf junior amateur des Caraïbes, et mon frère aîné y jouait », a récemment déclaré Aaron Jarvis, 19 ans.

Jarvis a reçu le virus du golf de son frère aîné et ne s’est mis au jeu que lorsqu’il était déjà presque adolescent. Jarvis est en première année à l’université du Nevada à Las Vegas, le même établissement que le champion du Masters 2013 Adam Scott.

Lire aussi:   Casper Ruud bat Alexander Zverev pour atteindre les demi-finales de Miami

La route de Jarvis vers Augusta National est unique en son genre et il est le premier golfeur des îles Caïmans à participer à l’événement. En janvier, il a remporté le Championnat amateur d’Amérique latine, qui a été créé en 2014 pour développer le golf amateur dans toute l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale, le Mexique et les Caraïbes.

Sa victoire lui permet d’accéder à la fois au Masters et à l’Open Championship de St. Andrews. Profitez-en au maximum et amusez-vous ! « C’est un tournoi spécial. Cela signifie beaucoup pour moi et pour tout le monde dans cette région, évidemment.

Je savais que je pouvais le gagner, j’ai juste dû être patient et j’ai réussi à m’en sortir ». Avant même le début du Masters, Jarvis a vécu des expériences qui ont changé sa vie à Augusta National. Lundi, il a joué un tour d’entraînement avec Brooks Koepka et mardi, Jon Rahm a pris le départ avec lui.

Lire aussi:   Matthew Fitzpatrick après sa victoire à l'US Open : "Je peux prendre ma retraite en homme heureux demain".

Il a même eu un accrochage avec Tiger Woods dimanche pendant son tour d’entraînement. « Je tournais le 9 et j’ai vu Tiger sauter devant moi, et c’était moi et le champion américain. Vous savez, il n’y a pas de meilleur « non » de la part de Tiger Woods ou de meilleur rejet de sa part, n’est-ce pas ? Alors, j’ai pensé que je devais tenter ma chance.

J’ai couru vers lui et j’ai couru à travers les bois et j’ai demandé, ‘Mr. Woods, jouez-vous tout seul, ou pouvons-nous nous joindre?’ ‘Je vais juste jouer tout seul aujourd’hui.’ C’était plutôt cool de le voir jouer devant moi.

Et après le tour, j’ai pu parler avec lui et Joe pendant une dizaine de minutes, et c’était tout simplement incroyable ». Jarvis a recueilli les conseils de tous les pros qu’il a rencontrés cette semaine. Il peut résumer ces conseils en une phrase : « Sortez avec confiance, soyez vous-même et amusez-vous ». Cette semaine, Jarvis loue une maison avec 13 membres de sa famille à seulement 20 minutes d’Augusta National.

Article précédentLe message sincère de Jack Nicklaus à Tiger Woods
Article suivantLe Congrès américain adopte une loi visant à mettre fin aux relations normales avec la Russie et le Belarus