Accueil Sport Golf Lev Grinberg, un Ukrainien de 14 ans qui s’émerveille.

Lev Grinberg, un Ukrainien de 14 ans qui s’émerveille.

0

Lev Grinberg a remis ça lors de la deuxième journée du Soudal Open. Nous parlons de l’Open de Belgique, le tournoi qui appartient cette semaine au calendrier du DP World Tour. Le jeune homme de 14 ans, qui avait signé 70 coups le premier jour, a une nouvelle fois étonné avec son 69 (-2) lors de ce deuxième tour.

Avec un handicap de 3,7, le golfeur né en Ukraine est arrivé à l’événement grâce à l’une des six invitations qui lui ont été accordées et bien sûr, il se fait remarquer.

Lev Grinberg, histoire

Grinberg a commencé à l’âge de cinq ans dans un club de Kyiv, mais peu de temps après, il a commencé à s’entraîner en Belgique.

Son père, ancien joueur professionnel de badminton, se rendait assez fréquemment dans ce pays pour affaires, et lors d’une de ces périodes, le petit Lev s’est fait connaître au Rinkven International Golf Club, où se joue le Soudal Open.

Lire aussi:   Barty et la vaccination obligatoire en Australie : Chacun fait ses propres choix

En effet, le golfeur en herbe joue à domicile, puisqu’il a été recruté dans ce club avec sept ans d’ancienneté. Lev a obtenu d’excellents résultats dans les catégories qu’il a traversées et a effectué des stages d’hiver aux Etats-Unis. En fait, avec la pandémie, il a été obligé de rester en Floride et a saisi l’opportunité de rejoindre une équipe dans cet état.

Il y est resté jusqu’à la fin de l’année 2021, date à laquelle il est retourné en Belgique. La performance de Grinberg au Soudal Open, pour autant qu’elle se produise dans  » son domaine à lui « , ne cesse d’étonner en raison de la précocité du joueur.

Avec 139 au cumul (-3 au total), il est à cinq coups des leaders Matti Schmid, Sam Horsfield et Dale Whitnell (134). Parmi les Espagnols, Jorge Campillo et Nacho Elvira (136) sont les mieux classés, en sixième position.

L’homme de Cáceres a mis le direct dans la dernière ligne droite et a réalisé des birdies aux 14, 16 et 17 pour se hisser dans la zone supérieure. Adrián Otaegui est avec 138 coups et Álvaro Quirós et Santi Tarrío avec 140. Avec 141 sont Carlos Pigem, Ángel Hidalgo et Alejandro Cañizares, qui a également passé le cut.

Lire aussi:   DP World Tour sur les joueurs de LIV Golf : "J'aurais aimé que beaucoup d'entre eux soient aussi enthousiastes..."

Article précédentLes utilisateurs d’Android Auto pourront bientôt naviguer sur Internet sur l’écran du système d’infodivertissement
Article suivantJyotiraditya Scindia va examiner les passagers qui doivent payer un supplément pour les cartes d’embarquement à l’aéroport.