Accueil Dernières minutes L'International L’État de New York relève l’âge minimum pour l’achat d’armes à feu...

L’État de New York relève l’âge minimum pour l’achat d’armes à feu à 21 ans à la suite des récentes fusillades survenues aux États-Unis.

0

Paris, Jun. 7 (Cinktank.com) –

La gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, a annoncé lundi qu’elle portait à 21 ans l’âge minimum pour l’acquisition d’armes à feu, suite à la fusillade dans la ville de Buffalo et aux événements de ce type qui ont émaillé les États-Unis ces dernières semaines.

Pour tenter d’enrayer l’épidémie de violence armée aux États-Unis, Mme Hochul a mis en place de nouvelles mesures : interdiction pour les moins de 21 ans d’acheter ou de posséder un fusil semi-automatique, renforcement des lois « drapeau rouge » et limitation de la vente de gilets pare-balles aux forces de l’ordre, entre autres.

« La violence armée est une épidémie qui déchire notre pays. Les pensées et les prières ne résoudront pas le problème, mais des actions fortes le feront », a souligné Mme Hochul, après avoir signé dix projets de loi sur le contrôle des armes à feu, ajoutant que « des coups de feu retentissent, des drapeaux tombent et rien ne change, sauf ici à New York ».

Lire aussi:   Les États-Unis et l'Algérie réaffirment leur soutien à la médiation de l'ONU au Sahara occidental

Le président américain Joe Biden s’est rendu à la Maison Blanche jeudi pour demander au Congrès d’interdire les armes d’assaut dans le pays et d’établir des lois de contrôle plus strictes.

Le locataire de la Maison Blanche a également appelé à des lois plus strictes sur la vérification des antécédents et à l’augmentation de l’âge minimum pour acheter des armes à feu à 21 ans, à un moment où une série de massacres par armes à feu choquent le pays.


Douze morts dans dix fusillades majeures aux États-Unis ce week-end

Le discours de M. Biden à ses concitoyens américains est intervenu un jour après qu’un tireur a tué son chirurgien et trois autres personnes à l’hôpital Saint Francis de Tulsa, en Oklahoma, et qu’une autre fusillade, le 24 mai, a fait au moins 21 morts, dont 19 enfants et deux adultes, à l’école primaire Robb d’Uvalde, au Texas, dans le sud des États-Unis.

Lire aussi:   Le Danemark renforce les restrictions après un nouveau record d'infections : "Ómicron a changé les règles"

Le 15 mai, dix personnes ont été tuées et trois blessées lors d’une fusillade dans un supermarché de la ville de Buffalo, dans l’État de New York, au nord des États-Unis.

Article précédentCastilla-La Mancha, événement pour une destination de golf
Article suivantBilly Horschel : « Je suis sûr que je vais choquer tout le monde quand je dis ça… »