Accueil Dernières minutes L’Espanyol et le Barça veulent peindre un derby mixte à leur goût

L’Espanyol et le Barça veulent peindre un derby mixte à leur goût

0

L’Espanyol et le Barça veulent peindre un derby inégal à leur goût

BARCELONE, 12 févr. (Cinktank.com) –

Le derby catalan entre le RCD Espanyol et le FC Barcelone arrive ce dimanche au stade RCDE, dans le cadre de la 24e journée de LaLiga Santander, avec une situation disparate pour les deux équipes, avec un Espanyol en 2022 et qui n’a pas encore gagné son rival en championnat dans sa nouvelle maison, tandis que le Barça arrive avec la hâte d’entrer dans la zone « Champions » aux dépens de l’Atletico Madrid.

Un derby de contrastes, un choc d’états d’euphorie, mais comme toujours un derby d’opportunités. Le RCD Espanyol n’a toujours pas gagné depuis le début de la saison, sa dernière victoire remontant au 31 décembre 2021 à Mestalla contre Valence. Mais l’extase émotionnelle que les « pericos » ressentent avant un derby est toujours perceptible et égalise la balance.

Ainsi, bien que le problème de la victoire soit sérieux, avec une sécheresse de victoires dans les six derniers matchs, à Cornellà-El Prat ils sont confiants de la résurgence. Le rival est un grand rival, mais le désir de l’équipe et des fans peut faire le reste. Et l’une des clés est de s’améliorer sur le plan défensif, et de retrouver le sentiment du début de la saison que Diego López et sa ligne arrière étaient pratiquement un mur solide.

Cependant, les années où les Bleus et Blancs étaient moins bons, ils jouaient mieux contre leurs adversaires blaugranas. Une équipe du Barça qui entre dans le match en meilleure forme, surtout après avoir battu l’Atlético au Camp Nou (4-2) et atteint cette quatrième place au classement avec accès à la Ligue des champions. Le premier grand objectif de l’équipe de Xavi Hernández, même si l’entraîneur de Terrassa n’exclut pas de se battre pour de plus grands objectifs.

Les arrivées de Ferran Torres, Pierre-Emerick Aubameyan et Adama Traoré lors de la fenêtre de transfert hivernale, en plus de l’arrière suspendu Dani Alves, ont donné un nouveau souffle au Barça. Adama n’est peut-être pas prêt à commencer, ayant été indisponible à la fin de la semaine, mais il sera dans le groupe. Et « Auba », plus expérimenté, pourrait être la surprise dans le onze de départ. Quoi qu’il en soit, Xavi trouve peu à peu la clé et, en vrai « culer » qu’il est, il donnera aussi un plus à ses joueurs dans ce derby.

Lire aussi:   L'Ashwagandha est-il bon pour la santé ? Voici quelques avantages avérés

Memphis Depay ne sera pas du côté des blaugranas, toujours en proie à une gêne physique, ni Dani Alves qui purge le premier de ses deux matchs de suspension pour son expulsion contre les « colchoneros ». Un match où Adama s’est distingué, mais aussi le jeu collectif dont le Can Barça se languissait.

Au RCD Espanyol, l’autre joueur absent pour cause de suspension est le défenseur latéral Óscar Gil. La bonne nouvelle pour Vicente Moreno est la récupération physique de Raúl De Tomás, son joueur fétiche en attaque et qui cherchera à aiguiser sa touche finale pour ce derby. Au match aller, lorsque le Barça a gagné 1-0 et que Depay a marqué, il a été repoussé par les bois.

ESPANYOL, MALCHANCEUX DANS LES DERBYS AU STADE RCDE

L’Espanyol tentera de mettre fin à la poisse dans son nouveau domicile dans un derby de LaLiga. Ils ont bien remporté un match de Copa del Rey (en 2018) au stade RCDE, mais jamais en LaLiga. En effet, la dernière victoire des Bleu et Blanc dans la compétition nationale remonte à janvier 2007, il y a quinze ans, 3-1 et à l’Estadi Olímpic Lluís Companys loué.

Lire aussi:   Kondogbia, Giménez et Hermoso dans le groupe pour Old Trafford

Depuis, dans les derbys de la Liga sur le terrain de l’Espanyol, il y a eu six matchs nuls – dont un 2-2 il y a deux ans, la saison de relégation des « Pericos » – et sept victoires du Barça, la dernière en décembre 2018 par 0-4.

Les « pericos » sont désespérés de mettre fin à cette sécheresse, à cette attente interminable de ne pas pouvoir célébrer une victoire de leur équipe en LaLiga contre leurs éternels rivaux depuis qu’ils ont déménagé au stade RCDE lors de la saison 2009/10. Mais dans un derby, toutes ces statistiques, ainsi que le passé plus immédiat ou l’arrivée des deux équipes, comptent pour peu. C’est le passé. Et ce derby n’est pas encore peint.

FICHE TECHNIQUE.

–… DES ALIGNEMENTS POSSIBLES.

RCD ESPANYOL : Diego López ; Aleix Vidal, Sergi Gómez, Cabrera, Pedrosa ; Darder, Morlanes ; Puado, Melendo, Vilhena ; et Raúl de Tomás.

FC BARCELONE : Ter Stegen ; Dest, Araujo, Piqué, Jordi Alba ; Busquets, Pedri, F. De Jong ; Ferran Torres, Aubameyang et Gavi.

–REFEREE : Hernández Hernández (C. Las Palmas).

–STADIUM : Stade RCDE.

–TIME : 21.00/Movistar LaLiga.

Article précédentLes supporters de Cádiz demandent à Rubiales de « réparer la VAR ».
Article suivantMacron prévient Poutine que l’escalade de la tension en Ukraine est « incompatible » avec « un dialogue sincère »