Accueil Sport Golf Les Internationaux de France pourraient perdre leur sponsor Cazoo

Les Internationaux de France pourraient perdre leur sponsor Cazoo

0

En proie à de graves difficultés financières, Cazoo, la société britannique de vente de voitures en ligne, envisage sérieusement de « revoir » sa stratégie sur ses activités en Europe continentale tout en se recentrant sur le marché britannique.

Pas vraiment une bonne nouvelle pour l’Open de France, prévu du 22 au 25 septembre au Golf National, dont Cazoo n’est autre que le sponsor principal. Cazoo sera-t-il encore le sponsor titre de l’Open de France fin septembre au Golf National ? La question mérite d’être posée.

Début juin, Alex Chesterman, fondateur en 2018 de cette société britannique spécialisée dans la vente en ligne de voitures d’occasion après les avoir remises à neuf, a en effet tiré la sonnette d’alarme. Il aurait ainsi prévenu que la préservation du cash devenait « la priorité de l’entreprise, devant la croissance », tout en prévoyant un plan de 750 licenciements.

Comme le rapporte Les Echos dans un article daté du 4 août 2022, Chesterman est allé encore plus loin en début de semaine en annonçant  » une revue stratégique complète des activités en Europe continentale, afin de continuer à réduire notre consommation de cash « .

Il entend désormais se concentrer sur le marché britannique et y atteindre la pleine rentabilité.

Lire aussi:   Max Homa sur le fait d'être associé à Tiger Woods : "Une de ces choses que je ressens..."

Roland-Garros, la situation

Avec un cours de l’action à Wall Street qui a dégringolé en un an de 10 à 1 dollar et une levée de fonds de 630 millions d’euros en début d’année, les liquidités de l’entreprise continuent de diminuer rapidement.

On parle d’une perte de 290 millions d’euros en douze mois. Tout cela un an à peine après avoir levé 1,6 milliard de dollars à la bourse de New York. Des fonds qui lui ont permis de développer son marché domestique mais aussi de s’implanter en Allemagne, en France, en Espagne et en Italie.

La marque a également mis l’accent sur le parrainage sportif, devenant le principal sponsor en titre de l’équipe nationale de rugby du Pays de Galles, des clubs de football Aston Villa et Everton en Angleterre, de Valence et de la Real Sociedad en Espagne, de Bologne en Italie et de Fribourg en Allemagne.

Il est également sponsor maillot des clubs de Lille et de Marseille. Autant de ramifications qui pourraient disparaître dans les mois à venir. Le golf n’est pas en reste puisque Cazoo, fortement impliqué dans ce sport, est le sponsor titre de trois tournois du calendrier du DP World Tour cette saison.

Lire aussi:   Tiger Woods impressionné par Ashleigh Barty

Le Cazoo Classic, joué du 21 au 27 juillet à Southport (Angleterre), avec un prize pool de 1 750 000 dollars, le Cazoo Open, qui se joue cette semaine à Newport (Pays de Galles) sur le parcours du Celtic Manor (même dotation que pour le Cazoo Classic), et surtout le Cazoo Open de France prévu du 22 au 25 septembre au Golf National (3 millions d’euros de dotation).

En cas de retrait, ce qui semble néanmoins peu probable pour 2022 compte tenu des engagements contractuels, ce serait un nouveau coup dur pour le plus ancien tournoi de golf d’Europe continentale, annulé depuis deux ans en raison de la pandémie liée au Covid.

-19 et qui s’est vu retirer son statut de Rolex Series en 2018 après le départ prématuré de son sponsor titre chinois, HNA. Contacté par les Echos, un porte-parole de la marque britannique a déclaré « qu’il est trop tôt pour spéculer ».

Le processus d’examen doit suivre son cours, toute décision sur des changements dans notre façon de travailler sera prise par la suite.  »

Article précédentFormule 1 : le pilote chinois Zhou sauvé grâce au Halo…mais qu’est-ce que c’est ?
Article suivantHinako Shibuno, excellent départ à Muirfield à 23 ans