Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis saluent la proposition de cessez-le-feu de l’ONU au Yémen

Les États-Unis saluent la proposition de cessez-le-feu de l’ONU au Yémen

0

Paris :, 2 avr. (Cinktank.com) –

Les États-Unis ont salué le fait que la coalition internationale dirigée par l’Arabie saoudite et les Huthis aient accepté la trêve de deux mois proposée par l’organisation et ont appelé toutes les parties à adhérer à ce cessez-le-feu « pour le bien du peuple yéménite ».

« Plus de sept ans de combats ont causé de grandes souffrances et des destructions dans tout le pays. Les Yéménites réclament la paix. Il est temps pour les parties de les écouter et de saisir ce moment décisif », a déclaré le secrétaire d’État américain Antony Blinken dans un communiqué.

M. Blinken a souligné la nécessité de concentrer les efforts « sur l’obtention d’un cessez-le-feu durable et l’engagement dans un processus politique inclusif » dirigé par l’envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen, Hans Grundberg, « dont le soutien travaillera en étroite collaboration avec l’envoyé spécial américain Tim Lenderking ».

« Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec les Nations unies pour soutenir la trêve qui, si elle est pleinement mise en œuvre, mettra fin aux combats et aux attaques pendant au moins 60 jours et facilitera la circulation des biens et des personnes, apportant ainsi une aide indispensable à des millions de Yéménites qui observent le mois sacré du Ramadan », a-t-il conclu.

La coalition internationale dirigée par l’Arabie saoudite a annoncé mardi un cessez-le-feu unilatéral au Yémen à partir de mercredi, avant le début du mois de ramadan et avant le début des consultations à Riyad, qui sont organisées par le Conseil de coopération des États arabes du Golfe (CCG) et auxquelles les Huthis ne participeront pas.

Lire aussi:   Berlusconi renonce finalement à sa candidature à la présidence de l'Italie

Le porte-parole de la coalition, Turki Al Malki, a déclaré dans un communiqué que cette décision avait été prise « en vue de créer les conditions nécessaires au succès des consultations » et de « parvenir à la sécurité et à la stabilité au Yémen » dans le contexte du mois sacré du Ramadan.

La coalition a ainsi annoncé la cessation de ses opérations militaires au Yémen à partir de mercredi à 6 heures (heure locale) en réponse à la demande du secrétaire général du Conseil de coopération des États arabes du Golfe (CCG), Nayef al Hajraf.

Article précédentGirona continue d’être inarrêtable et creuse les plaies de Malaga
Article suivantFlick : « L’Espagne est l’un des principaux candidats au titre ».