Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis retirent 160 formateurs d’Ukraine mais affirment que leur stratégie n’a...

Les États-Unis retirent 160 formateurs d’Ukraine mais affirment que leur stratégie n’a pas changé.

0

Paris, 12 févr. (Cinktank.com) –

Le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, a ordonné samedi le « repositionnement temporaire » de 160 membres de la garde nationale de Floride déployés en Ukraine depuis fin novembre en tant que formateurs militaires.

« Ces troupes, affectées à la 53e brigade d’infanterie de combat, ont conseillé et formé les forces ukrainiennes dans le cadre du groupe multinational d’entraînement conjoint pour l’Ukraine », selon un communiqué du Pentagone rapporté par le « Washington Post ».

Ces troupes seront redéployées vers un « autre endroit » non spécifié en Europe par « précaution » face à la situation critique en Ukraine, compte tenu du renforcement militaire russe à la frontière en vue d’une éventuelle invasion, ce que Moscou rejette fermement.

« Ce repositionnement ne signifie pas un changement dans notre politique d’entreprise.
détermination à soutenir les forces armées de l’Ukraine, mais elle
offre une certaine souplesse pour donner des assurances à nos alliés et dissuader toute agression », conclut la note.

Ces dernières heures, il est apparu que les États-Unis ont ordonné l’envoi de 3 000 soldats supplémentaires en Pologne pour renforcer ce front, alors que les tensions entre l’Ukraine et la Russie s’intensifient et que Washington craint qu’une invasion n’ait lieu à court terme.

Lire aussi:   Le Canada ferme son espace aérien aux avions biélorusses

Les troupes d’infanterie de Caroline du Nord partiront pour la Pologne dans les prochains jours et devraient arriver à destination au début de la semaine prochaine, selon un haut responsable du ministère de la Défense, rapporte The Hill.

Article précédentMise en garde contre la forte pression exercée sur le système de santé de Hong Kong en raison du pic de coronavirus
Article suivantJordan Smith : « Vraiment satisfait de mon départ »