Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis offrent des millions de dollars de récompense pour arrêter la...

Les États-Unis offrent des millions de dollars de récompense pour arrêter la trafiquante de drogue hondurienne Herlinda Bobadilla et ses enfants.

0

Paris, 3 mai. (Cinktank.com) –

Le gouvernement américain a annoncé le versement de récompenses pouvant aller jusqu’à cinq millions de dollars (environ 4,8 millions d’euros) pour toute information menant à l’arrestation ou à la condamnation de la trafiquante de drogue hondurienne Herlinda Bobadilla et de ses deux fils, membres d’un réseau d’importation et de distribution de drogue en Amérique centrale, au Mexique et aux États-Unis.

Le porte-parole du département d’État, Ned Price, a indiqué que les récompenses sont en place pour des informations sur Herlinda Bobadilla et ses fils Tito Montes Bobadilla et Juan Carlos Montes Bobadilla, tout en ajoutant que leur pertinence dans l’organisation « s’est considérablement accrue entre 2017 et l’arrestation et l’extradition en 2019 du troisième fils de Herlinda, Noe Montes Bobadilla ».

Ainsi, il a rappelé que ce dernier « purge actuellement une peine de 37 ans de prison pour conspiration en vue de distribuer plus de cinq kilogrammes de cocaïne destinés à être importés illégalement aux États-Unis ». « L’organisation de trafic de drogue de Montes importe, fournit, transporte et distribue des drogues et blanchit les profits grâce aux stupéfiants illégaux en Amérique centrale, au Mexique et aux États-Unis.

Lire aussi:   L'UE renouvelle d'un an les sanctions avec lesquelles elle punit les responsables de la répression en Chine et en Russie

M. Price a souligné que ces récompenses « s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement pour lutter contre le trafic de drogue et la criminalité transnationale organisée au niveau mondial et au Honduras ». « Cette action soutient les efforts du gouvernement américain pour combattre les effets déstabilisants de la criminalité transnationale en Amérique centrale », a-t-il déclaré.

Le département d’État a précisé dans son communiqué que le Narcotics Reward Program (NRP), créé en 1986, a permis de traduire 75 criminels en justice, tandis que plus de 135 millions de dollars (environ 128,5 millions d’euros) de récompenses ont été versés.

Article précédentNaomi Osaka : Je ne me sentais pas bien dans ma peau. Blessure ? Ce n’est pas la première fois…
Article suivantJon Rahm, un succès de bout en bout au Mexique