Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis extradent vers le Mexique l’ancien gouverneur de Chihuahua accusé de...

Les États-Unis extradent vers le Mexique l’ancien gouverneur de Chihuahua accusé de détournement de fonds et d’association de malfaiteurs

0

Paris, 2 juin (Cinktank.com) –

Les autorités américaines ont extradé jeudi vers le Mexique l’ancien gouverneur de l’État de Chihuahua, César Duarte, accusé de détournement de fonds publics et d’association criminelle.

Duarte a atterri à l’aéroport international de Mexico à bord du jet Bombardier Challenger, le même qui a été utilisé pour transporter d’autres criminels comme Joaquín « El Chapo » Guzmán et les hommes d’affaires Alonso Ancira et Emilio Lozoya, entre autres.

Ainsi, l’ex-gouverneur sera désormais mis à la disposition de la justice de Chihuahua, qui a déjà émis en octobre 2019 le mandat d’arrêt contre Duarte, selon le journal mexicain  » La Jornada « .

L’extradition de l’ancien fonctionnaire est le résultat d’une « étroite collaboration » entre les autorités mexicaines et américaines, qui échangent des informations et de la documentation depuis 2019.

Parmi les chefs d’accusation auxquels Duarte doit faire face figure le transfert illicite de plus de 96 millions de pesos — un peu plus de 4,5 millions d’euros — entre 2011 et 2015 vers des sociétés basées à Chihuahua dont il était actionnaire.

Lire aussi:   Le Pakistan enregistre le plus grand nombre de cas de coronavirus depuis août et annonce de nouvelles restrictions

Le président mexicain dément les menaces proférées à l’encontre du dirigeant du PRI pour qu’il vote en faveur de la réforme de l’électricité

Duarte a gouverné Chihuahua entre 2010 et 2016, et a été arrêté à Miami en juillet 2020 par des agents du Federal Marshals Service. Depuis lors, ses avocats ont déposé plusieurs recours visant à empêcher son extradition vers le Mexique, le plus récent étant une demande d’habeas corpus qui a toutefois été rejetée par la justice américaine.

L’actuelle gouverneure de Chihuahua, María Eugenia Campos, a fait une déclaration sur l’extradition de Duarte, défendant que, sous son administration, il n’y aura « ni oubli ni pardon » pour les ex-gouverneurs.

Dans un message publié sur ses réseaux sociaux, Mme Campos a déclaré que le procureur général de l’État avait reçu l’ordre de s’occuper de l’enquête « minutieusement », tout en montrant sa volonté de collaborer avec le bureau du procureur général « pour que la justice soit rendue au bénéfice des habitants de Chihuahua ».

Lire aussi:   La reine Margaret du Danemark, positive au COVID-19 mais avec des "symptômes légers"
Article précédentBart Bryan est mort à 59 ans, il a battu Tiger Woods
Article suivantTiger Woods et ses 100 maîtresses !