Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis exigent la libération « immédiate » des navires grecs saisis en Iran

Les États-Unis exigent la libération « immédiate » des navires grecs saisis en Iran

0

Paris, 30 mai (Cinktank.com) –

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a demandé lundi à l’Iran la libération « immédiate » des deux navires battant pavillon grec récemment saisis dans le golfe Persique.

M. Blinken a eu une conversation téléphonique avec le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, au cours de laquelle il a « condamné dans les termes les plus forts » la saisie des deux navires grecs le 27 mai lors d’une opération des Gardiens de la révolution iranienne.

« Le secrétaire d’État et le ministre des Affaires étrangères conviennent que l’Iran doit immédiatement libérer les navires saisis, leur cargaison et leurs équipages », a déclaré le porte-parole du département d’État américain, Ned Price.

« Le harcèlement continu des navires par l’Iran et son ingérence dans les droits et libertés de navigation constituent une menace pour la sécurité maritime et l’économie mondiale », a déclaré M. Price, ajoutant que « les États-Unis se tiennent aux côtés de la Grèce, un partenaire et allié clé de l’OTAN, face à cette saisie injustifiée ».

Cet incident intervient dans le contexte des tensions entre Athènes et Téhéran après que la Grèce a saisi un pétrolier iranien et vendu sa marchandise aux États-Unis, un geste pour lequel la nation perse a menacé de prendre des « mesures punitives ».

Lire aussi:   Au moins un mort, quatre blessés dans une fusillade dans la capitale américaine

Le Premier ministre israélien déclare que « l’ère de l’impunité » de l’Iran est terminée.

La Grèce a annoncé jeudi qu’elle allait transférer du pétrole aux États-Unis à la suite d’une décision prise à cet effet par un tribunal de première instance de Chalcidique, ce qui a incité Téhéran à qualifier d' »inacceptable » le fait que « la Grèce ait cédé aux pressions américaines ».

Vendredi déjà, les Gardiens de la révolution iraniens ont signalé la capture de deux pétroliers grecs dans les eaux du golfe Persique pour diverses irrégularités, sans toutefois donner de détails.

Article précédentLe président chinois appelle à l' »égalité » dans les pays de la région indo-pacifique
Article suivantAmnesty International avertit que les restrictions concernant la pandémie de COVID-19 accentuent la discrimination à l’égard des groupes marginalisés.