Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis et l’UE lancent un dialogue sur la sécurité et la...

Les États-Unis et l’UE lancent un dialogue sur la sécurité et la défense dont la première réunion aura lieu en 2022

0

Paris, 3 déc. (Cinktank.com) –

Washington et Bruxelles ont annoncé vendredi le lancement d’un dialogue sur la sécurité et la défense, avec une première réunion qui se tiendra début 2022 dans le but de « promouvoir une coopération plus étroite ».

Dans une déclaration commune, le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le haut représentant de l’UE pour la politique étrangère et de sécurité commune Josep Borrell ont réaffirmé le « partenariat durable » entre les États-Unis et l’Union européenne, ainsi que « les engagements partagés en faveur de la sécurité transatlantique et de la résolution des problèmes de sécurité communs, conformément à la profondeur de nos liens, à nos valeurs communes et à nos intérêts partagés ».

Dans ce contexte, tous deux ont « salué » l’approbation par le comité directeur de l’Agence européenne de défense d’un mandat de négociation pour un arrangement administratif avec Washington, tout en s’engageant à « chercher à conclure les négociations rapidement ».

Reconnaissant « l’importance d’une défense européenne plus forte et plus performante contribuant à la sécurité mondiale et transatlantique », ils ont rappelé « la nécessité de développer des capacités cohérentes, complémentaires et interopérables » et ont soutenu « la participation la plus large possible » des États-Unis aux initiatives de défense de l’UE.

À la suite du sommet Washington-Bruxelles de juin, MM. Blinken et Borrell ont annoncé la mise en place d’un dialogue sur la sécurité et la défense, dont la première réunion aura lieu « au début de l’année 2022 » et à laquelle participeront les départements d’État et de la défense des États-Unis, le Service européen pour l’action extérieure, ainsi que la Commission et l’Agence européenne de défense.

Lire aussi:   Le Sénat américain approuve l'interdiction des importations en provenance de la région chinoise du Xinjiang

Enfin, MM. Blinken et Borrell ont réaffirmé leur « soutien indéfectible à une coopération solide entre l’OTAN et l’UE », s’engageant à « continuer de travailler ensemble pour relever le niveau d’ambition » de cette coopération afin de « renforcer encore ce partenariat stratégique essentiel qui se renforce mutuellement ».

Article précédentLe match de Ligue des champions Bayern-FC Barcelone se jouera à huis clos
Article suivantUn homme tente de se faire vacciner avec un bras en silicone dans le nord de l’Italie