Accueil Dernières minutes L'International Les États-Unis affirment que la Russie a lancé plus de 900 missiles...

Les États-Unis affirment que la Russie a lancé plus de 900 missiles en Ukraine depuis le 24 février.

0

Paris, 15 Mar. (Cinktank.com) –

Les États-Unis ont affirmé que la Russie a lancé plus de 900 missiles de différents types en Ukraine depuis le début de son invasion le 24 février.

« Ce que nous voyons sur le terrain, c’est un effort militaire continu pour soumettre les centres de population et de plus en plus de violence utilisant des tirs à longue portée, (des attaques) qui sont de plus en plus indiscriminées en termes de ce qu’elles frappent », a déclaré un haut fonctionnaire américain, selon un communiqué du ministère américain de la Défense.

Le haut fonctionnaire a déclaré que depuis le début de la guerre, les Russes ont lancé plus de 900 missiles de différents types et tailles. Il a également noté que les forces russes multiplient les tirs à longue portée sur Marioupol, Kiev, Kharkov, Tchernigov et d’autres centres de population en Ukraine.

Il a noté que malgré les bombardements, les grandes villes ukrainiennes continuent de se défendre « courageusement », citant Mykolaiv et la ville de Brovary, située à l’est de Kiev.

« Presque toutes les avancées russes restent bloquées », a-t-il dit, car les Ukrainiens ont attaqué les véhicules blindés, les avions, la logistique et les moyens de soutien russes, a-t-il précisé.

Lire aussi:   L'Allemagne confirme pour la première fois plus de 200 000 cas de coronavirus en une journée

Les forces ukrainiennes ont également utilisé « habilement » des drones pour se défendre. « Nous pensons qu’ils ont encore une grande majorité de leur inventaire disponible », a déclaré le fonctionnaire.

Dimanche, des frappes aériennes russes à longue portée ont touché la ville de Yavoriv, dans l’ouest de l’Ukraine, près de la frontière avec la Pologne, qui est un territoire de l’OTAN.

« (La Russie) obtient exactement ce qu’elle dit ne pas vouloir : une OTAN forte et unie sur son flanc ouest », a déclaré John Kirby, porte-parole du Pentagone, lors d’une conférence de presse lundi.

« Ces derniers jours, nous avons déplacé des batteries Patriot d’Allemagne en Pologne. Et nous allons continuer à envisager un éventuel repositionnement, si nécessaire, pour défendre le flanc oriental de l’OTAN », a-t-il ajouté.

M. Kirby a souligné que « les capacités militaires qui sont ajoutées au flanc oriental de l’OTAN sont conçues pour protéger, défendre et dissuader les attaques contre le territoire de l’OTAN, y compris l’espace aérien ».

Lire aussi:   Trudeau considère qu'il est "absolument correct" d'appeler ce qui s'est passé en Ukraine un génocide

Selon lui, le président russe Vladimir Poutine « a clairement en tête l’occupation de l’Ukraine ». « Nous continuerons à envoyer une assistance de sécurité aux Ukrainiens aussi rapidement et aussi agilement que nous le pouvons », a déclaré M. Kirby lors d’une conférence de presse.

Selon la déclaration du ministère de la Défense, les États-Unis et leurs alliés ont été en contact avec de hauts responsables militaires ukrainiens pour évaluer leurs besoins supplémentaires en matière de sécurité.

Le président américain Joe Biden a autorisé samedi l’envoi à l’Ukraine d’équipements militaires d’une valeur de 200 millions de dollars (environ 183 millions d’euros).

Article précédentLes États-Unis sont « très préoccupé » sur le « alignement » L’alignement de la Chine sur la Russie
Article suivantCritics Choice Awards 2022 : Lady Gaga, Selena Gomez, Halle Berry font sensation sur le tapis rouge