Accueil Dernières minutes Sport Les Chinoises entrent dans l’histoire de l’US Open

Les Chinoises entrent dans l’histoire de l’US Open

0

Zheng Qinwen, Zhang Shuai, Wang Xiyu et la qualifiée Yuan Yue ont atteint le troisième tour de l’US Open, marquant ainsi la première fois dans l’ère de l’Open que quatre Chinoises atteignent le troisième tour d’un Chelem. « Donc ça fait cinq », a déclaré Zheng, en faisant référence à Wu Yibing, qui est devenue la première Chinoise à atteindre le troisième tour d’un Grand Chelem.

« Je pense que c’est très positif. En Chine, le tennis commence à se développer. Je pense qu’entre nous, la compétition est bonne. Quand vous avez quelqu’un avec qui rivaliser [con]vous pouvez toujours [rendir] mieux. Je pense qu’avec cette énergie, j’espère que nous pourrons tous aller aussi loin que possible ».

À 19 ans, Zheng, classé 39e au classement, a continué à se construire un CV solide qui va dans le sens d’une percée. Elle est dans son troisième troisième tour consécutif en Chelem après avoir battu Jelena Ostapenko au premier tour et Anastasia Potapova au second.

Il convient de noter que les championnes des deux derniers grands tournois, Iga Swiatek à Roland Garros et Elena Rybakina à Wimbledon, ont dû passer par Zheng. A chaque fois, le puissant adolescent leur a fait franchir la distance.

Elle a déjà remporté des victoires notables contre Simona Halep sur terre battue à Roland Garros et Bianca Andreescu et Ons Jabeur à Toronto. À Wimbledon, Zheng s’est plaint d’une occasion manquée contre Rybakina de gagner un break tardif et de battre la future championne.

« Lorsqu’elle a remporté le championnat, je l’ai toujours félicitée, c’est sûr, parce qu’elle le méritait », a déclaré Zheng à Toronto. « Mais c’est comme, elle devrait avoir ce match. Et c’est moi, je lui donne ce championnat. »

Lire aussi:   Stan Wawrinka gagne et rencontre Daniil Medvedev à Metz

« Et oui, je sais que ce n’est pas bien de dire ça, mais j’étais vraiment, vraiment en colère contre moi pour ce match » Swiatek se profile à nouveau comme un obstacle potentiel pour Zheng, qui pourrait affronter le numéro un mondial.

1 mondial au quatrième tour. Mais elle devra d’abord être prête pour l’Allemande Jule Niemeier. Yuan est la nouvelle venue dans le groupe et sa réaction après avoir atteint son premier troisième tour en dit long. Elle a mis en veilleuse ses études de commerce à l’université de Shanghai pour se concentrer sur le tennis et, à 23 ans, elle est classée 143e.

Yuan s’est frayé un chemin à travers les qualifications pour atteindre son premier tableau principal d’un Chelem et a battu Jamiee Fourlis et Irina-Camelia Begu sans perdre un set. « En fait, [siento] Je ne suis pas prêt à jouer au troisième tour d’un Grand Chelem », a déclaré Yuan.

« Avant ce tournoi, j’ai joué un ITF 60K et j’ai perdu au premier tour du tableau principal. Donc je suis un peu confus. Yuan a déclaré que ce sont ses récents entraînements avec des personnes comme Wang Xiyu et Wang Qiang qui lui ont donné plus de confiance dans ses qualités.

« J’ai vu beaucoup de joueurs qui peuvent faire très bien, alors j’ai essayé d’apprendre d’eux », a déclaré Yuan. « Parfois, je m’entraîne avec eux et je pense parfois que je ne joue pas vraiment mal. » « Parfois, je m’entraîne avec certains joueurs chinois, comme Zhu Lin, Wang Qiang, Wang Xiyu.

Lire aussi:   Dix choses à ne pas manquer à l'US Open

Ce sont tous de très bons joueurs, Top 100. Wang Qiang était Top 12. Ils m’ont beaucoup aidé. « Avant, je n’avais pas de vêtements pour Wimbledon et Wang Qiang m’a aidé. Elle a beaucoup de vêtements de son sponsor et son entraîneur lui a dit que si tu n’en avais pas besoin, je pourrais les donner à des personnes qui en ont besoin.

Et j’ai dit : « J’en ai besoin ! » Pour la n°75 Wang, c’est à New York qu’elle a retrouvé son meilleur tennis. Ancienne n°1 junior et championne féminine en 2018, la gauchère de 21 ans a assommé Maria Sakkari (n°3) pour atteindre son premier troisième tour dans un Slam.

Elle affrontera ensuite la tête de série n°29, Alison Riske-Amritraj. Le n°36 Zhang est le vétéran du groupe. La joueuse de 33 ans de Tianjin réalise l’une des meilleures saisons de sa carrière.

Il y a tout juste quinze jours à Cincinnati, Zhang a surmonté Naomi Osaka et Anett Kontaveit pour atteindre ses premiers quarts de finale WTA 1000 en quatre ans. Grâce à ses victoires sur les têtes de série n° 30 Jil Teichmann et Anna Karolina Schmiedlova, elle affrontera la Canadienne Rebecca Marino pour une place en deuxième semaine.

« Je suis très fier de pouvoir faire partie de cette équipe », a déclaré Yuan. « Je pense que pour nos joueurs chinois, Covid a été très difficile. Il était difficile de voyager. Mais nous devenons plus forts. Parfois, les choses difficiles vous rendent plus fort. »

Article précédentSerena Williams se rapproche du record de Roger Federer
Article suivantTomljanovic : Jouer contre Serena sera un grand moment, quel que soit le résultat.