Accueil Dernières minutes L'International Les Archives nationales américaines décident de remettre les dossiers de Pence à...

Les Archives nationales américaines décident de remettre les dossiers de Pence à une commission pour examen le 6 janvier.

0

Paris, 3 févr. (Cinktank.com) –

Les Archives nationales américaines ont décidé mercredi de remettre les dossiers de l’ancien vice-président Mike Pence à la commission de la Chambre des représentants qui enquête sur l’assaut du 6 janvier au Capitole.

L’archiviste David Ferriero a informé l’ancien président Donald Trump dans une lettre que, « conformément aux instructions de l’actuel président des États-Unis, Joe Biden, les dossiers de Pence seront remis à la commission « 30 jours après cette notification, sauf si cela est interdit par « une décision de justice » ».

Mardi, l’avocat de la Maison Blanche, Dana Remus, avait demandé aux Archives nationales de communiquer ces documents à la commission, étant donné qu' »ils ne sont pas soumis à des revendications de privilège de communications présidentielles », comme le rapporte le journal « The Hill ».

« Un grand nombre des documents sur lesquels l’ancien président a revendiqué le privilège dans cette série de documents étaient des communications sur la responsabilité de l’ancien vice-président en tant que président du Sénat dans la certification du vote des électeurs présidentiels le 6 janvier », a écrit Remus, selon CNN.

Les Archives nationales ont récemment remis à la commission des centaines de pages relatives à l’administration Trump après une bataille judiciaire de plusieurs mois qui a culminé en janvier avec la décision de la Cour suprême de rejeter le procès intenté par l’ancien président pour bloquer leur diffusion.

Lire aussi:   Quatre enfants meurent dans l'incendie d'une maison au Royaume-Uni dans le sud de Londres

La publication de ces derniers documents fait suite au témoignage de l’ancien chef de cabinet de Pence, Mark Short, qui a témoigné en privé, après avoir été cité à comparaître, devant le panel du comité pour son rôle dans le raid du Capitole, comme le rapporte NBC News.

Short était aux côtés de Pence au Capitole le 6 janvier et était également aux côtés de l’ancien vice-président lors d’une réunion le 4 janvier lorsque Trump et l’avocat républicain John Eastman ont tenté de convaincre le vice-président de l’époque qu’il pouvait annuler les résultats de l’élection présidentielle.

La commission souhaite reconstituer la manière dont l’ancien président Trump a fait pression sur Pence lorsque lui et son équipe ont demandé au vice-président d’écarter les grands électeurs présidentiels alors que le Congrès certifiait la victoire électorale de Joe Biden en 2020.

Article précédentL’UNICEF dénonce les restes mortels de la guerre en Irak après la mort de quatre enfants cette semaine.
Article suivantMeta, la société mère de Facebook, affiche un bénéfice plus faible au quatrième trimestre, les actions plongent