Accueil Dernières minutes L'International L’Équateur confirme le voyage de Lasso en Chine et rejette l’investiture d’Ortega...

L’Équateur confirme le voyage de Lasso en Chine et rejette l’investiture d’Ortega au Nicaragua

0

Paris :, 10 janv. (Cinktank.com) –

Le ministre équatorien des affaires étrangères, Juan Carlos Holguín, a confirmé que le président Guillermo Lasso se rendra prochainement en Chine dans le but de conclure un protocole d’accord sur la dette du pays avec le géant asiatique, et a rejeté l’investiture de l’actuel président du Nicaragua, Daniel Ortega.

Dans une interview accordée au journal argentin « La Nación », le ministre a énuméré les principales priorités du gouvernement en matière de politique étrangère et a souligné son intention d’établir une feuille de route pour, avec le soutien du Mercosur, « parvenir à un accord commercial avec l’Argentine », entre autres.

Il a réaffirmé que M. Lasso avait invité son homologue argentin, Alberto Fernández, à se rendre dans le pays pour discuter de la question, selon des informations du journal « El Comercio ». En ce qui concerne le rôle de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC), M. Holguín a déclaré que des résultats « positifs » avaient été obtenus dans les domaines de la santé et de la technologie.

Lire aussi:   Moscou refuse l'entrée en Russie à M. Trudeau et à près de 600 autres fonctionnaires canadiens. "en permanence"

Elle a toutefois regretté qu’il ne soit pas devenu un espace de débat sur les principes démocratiques dans la région, ce qui devrait arriver « à un moment donné ». À cet égard, le ministre a fait allusion à la situation politique à Cuba, au Venezuela et au Nicaragua.

Dans la perspective du début de la présidence pro tempore de la CELAC par l’Argentine, il estime que l’organisation doit « réaliser une intégration commerciale tournée vers l’Europe et les États-Unis » et dans une optique de « relance économique » après la pandémie de coronavirus.

En outre, il a précisé que le gouvernement continue de reconnaître le chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaidó comme président par intérim du Venezuela et a prévu de ne pas envoyer de délégation au Nicaragua pour l’investiture d’Ortega, prévue ce lundi.

« Nous rejetons publiquement ce qui s’est passé lors des élections au Nicaragua, nous n’irons pas là-bas lundi parce que les élections n’étaient pas démocratiques », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Le bilan s'élève à 15 morts après l'éruption du volcan Semeru en Indonésie
Article précédentLa peur de l’Omicron : un groupe d’influenceurs sans masque en colère contre le Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui les traite d' » idiots « .
Article suivantLes nouvelles règles des Fidji visent à freiner la propagation de l’Omicron ; le tourisme en pâtira.