Accueil Sport Golf Legends Tour, le premier tournoi en Autriche

Legends Tour, le premier tournoi en Autriche

0

Le Murhof Golf Club de Frohnleiten, en Autriche, est prêt à accueillir le premier tournoi de la saison 2022 du Legends Tour : le Riegler & Partner Legends. L’événement réunira quelques-uns des meilleurs joueurs du circuit européen masculin réservé aux plus de 50 ans et, parmi eux, également deux Italiens : la légende du golf bleu Costantino Rocca et Emanuele Canonica.

Rocca, né à Bergame en 1956, est le premier Italien à avoir participé à la Ryder Cup et compte trois participations à l’événement (1993, 1995 et 1997) qui voit s’affronter l’Europe et les Etats-Unis avec deux succès (1995 et 1997).

En plus d’avoir remporté deux tournois sur le Legends Tour, il a dans son palmarès quatre titres sur l’European Tour (17 au total en tant que professionnel) et une deuxième place historique à l’Open Championship de 1995 (où il n’a cédé qu’au play-off à l’Américain John Daly).

Canonica, Piémontais de Moncalieri né en 1971, compte de nombreuses apparitions internationales et une première place en 2005 sur l’European Tour au Johnnie Walker Championship.

Lire aussi:   Mark Woodforde : Rafael Nadal est le meilleur volleyeur de notre jeu actuel.

Legends Tour, événement

Parmi les protagonistes, en plus des deux Azzurri, également Mauricio Molina, vainqueur du tournoi en 2021.

L’hôte Markus Brier fait également partie des favoris. L’Autrichien, justement sur ce parcours, a remporté en 2002 son premier titre sur le Challenge Tour : l’Austrian Golf Open. Les regards se tournent également vers le Français Thomas Levet, deuxième sur la ‘money list’ en 2021.

Absent, en revanche, le vainqueur de l’ordre du mérite de la saison dernière : le Gallois Stephen Dodd. Costantino Rocca est un golfeur italien. Il compte 5 victoires dans l’European Tour, obtenues entre 1993 et 1999, parmi lesquelles se distingue le triomphe dans le Volvo PGA Championship de 1996.

Sa deuxième place au British Open de 1995 est également historique, car il n’a été battu qu’en play-off par l’Américain John Daly sur le Old Course de St Andrews, l’un des « temples » du golf. Le coup de la route sur le 71e trou et le très long putt empoché sur le 72e et dernier trou des tours réguliers sont encore aujourd’hui mémorisés par les passionnés du monde entier.

Lire aussi:   Steve Williams, une histoire drôle sur Tiger Woods

Il a été le premier Italien à jouer pour l’Europe dans la Ryder Cup. Il a participé à trois reprises à la Ryder Cup (1993, 1995, 1997) : de ce tournoi, on retiendra le Hole in One obtenu en 1995 et sa victoire en simple contre Tiger Woods lors de l’édition 1997 en Espagne.

Article précédentAndrey Rublev révèle ce qu’il aimerait vraiment changer
Article suivantL&T remporte un contrat pour un projet de train à grande vitesse de 116 km entre Mumbai et Ahmedabad.