Accueil Sport Golf Lee Westwood sur la demande de la Saudi League : Je dois...

Lee Westwood sur la demande de la Saudi League : Je dois faire ce qui est bon pour moi

0

Lee Westwood est un autre de ceux qui ont demandé une libération pour participer aux LIV Golf International Series « Les gens ont toujours un problème avec le changement et sont sceptiques. Le changement et la compétition sont bons dans tous les domaines de la vie ».

– a-t-il déclaré pour golfmonthly. « Je ne pense pas que le sport et la politique doivent se mélanger. L’European Tour a été heureux de jouer des événements en Arabie Saoudite. Le PGA Tour a libéré des joueurs pour cela. C’est comme si Wimbledon interdisait les joueurs russes.

Pour ce que ça vaut, je ne suis pas d’accord avec ça non plus ». Il a également expliqué les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision et considère que son geste est correct. C’est l’occasion de participer à un grand tournoi avec certains des meilleurs joueurs du monde, en Angleterre, vous savez ? J’adore jouer en Angleterre, devant les supporters locaux.

Lire aussi:   Guido Migliozzi a remporté l'Open de France de golf

Donc, vous savez, chaque fois qu’il y a une opportunité comme ça, vous savez, je sens que je dois la saisir ». . Il a ajouté : « Je suis un entrepreneur indépendant qui, vous savez, travaille pour lui-même. C’est mon travail et je dois faire ce qui est bon pour moi ».

Westwood sur l’Arabie Saoudite

Westwood estime que les critiques à l’égard de l’Arabie saoudite ne sont pas justes, et que le pays fait preuve de progrès et de stabilité. « Nous avons joué des événements du circuit européen en Arabie saoudite. J’ai reçu des communiqués du PGA Tour me disant que je pouvais aller jouer en Arabie Saoudite.

Cela ne leur a donc posé aucun problème les années précédentes. La course de Formule 1 là-bas, Newcastle appartient en partie à des gens d’Arabie Saoudite, il y a eu des combats là-bas, vous savez, des combats de boxe. Je pense qu’il y a eu du snooker et des fléchettes ici aussi. »

« Je pense que l’Arabie Saoudite est évidemment… ils savent qu’ils ont des problèmes. Je pense que beaucoup de pays dans le monde ont des problèmes et je pense qu’ils essaient de s’améliorer, ils essaient de le faire par le sport, ce que beaucoup d’endroits, vous savez, beaucoup de pays font.

Lire aussi:   Nick Faldo : "Tiger Woods est comme John Lennon".

Je pense qu’ils le font beaucoup plus rapidement que certains pays et vous savez, ça peut inquiéter ou effrayer les gens ».

Article précédentLe fondateur de Oath Keepers a tenté de parler à Trump par un intermédiaire lors de l’assaut du Capitole.
Article suivantBiden et Scholz discutent d’éventuelles nouvelles sanctions contre la Russie