Accueil Sport Golf Lee Westwood : « Pga ? Une copie de la série Liv »

Lee Westwood : « Pga ? Une copie de la série Liv »

0

« Le PGA Tour change ? Une copie de la série LIV  »

Lee Westwood, déclarations

Lee Westwood, l’un des nouveaux visages de la Super Ligue arabe, revient attaquer le circuit vert masculin américain de haut niveau qui a récemment annoncé la nouvelle du calendrier 2022-2023 entre changements et augmentations des prix.

« Je ris de ce que les joueurs du PGA Tour ont aidé à inventer – Westwood déclare à GolfDigest – Il y a beaucoup de golfeurs bien-pensants. Beaucoup affirment que le LIV Golf n’est pas compétitif, mais demandent ensuite des événements sans cut et des champs réduits.

Maintenant, étrangement, ils ont proposé 20 tournois qui ressemblent beaucoup à ceux de la Super League arabe  » Lee John Westwood (Worksop, 24 avril 1973) est un golfeur anglais. La première victoire de Westwood sur le circuit européen a eu lieu en 1996 au Volvo Scandinavian Masters, suivie peu après par le Sumitomo Visa Taiheiyo Masters au Japon.

Sa série de succès s’est poursuivie en 1997 avec la défense de ce titre japonais, suivie de victoires au Benson & Hedges Malaysian Open, au prestigieux Volvo Masters en Espagne et enfin, Westwood a battu le grand Greg Norman dans le barrage du Holden Australian Open.

Lire aussi:   Paul Azinger : "Zach Johnson, un choix parfait".

Il a également participé à la Ryder Cup aux côtés de Nick Faldo au cours de ce qui fut, pour lui, une année extraordinaire. Malgré cela, Westwood a pu dépasser ces succès au cours des années suivantes et a connu son apogée lors de la saison 2000 où il a clairement dominé le circuit européen avec six victoires de tournoi.

Lors de la Ryder Cup 2004, Westwood a marqué le putt qui a assuré la défense de la coupe et, avec 4½ points sur cinq possibles, a été le meilleur joueur individuel dans le triomphe historique de l’équipe européenne, 18½ à 9½.

En 2006, il a été choisi par le capitaine Ian Woosnam pour l’équipe qui a défendu le trophée avec le même résultat. Westwood a fait dix apparitions consécutives (depuis 1997) dans l’équipe européenne. En 2009, Westwood a connu plus de succès que jamais, surtout dans la seconde moitié de l’année.

Il a été proche de remporter son premier titre majeur lors du British Open et du PGA Championship. Il a partagé la troisième place dans les deux tournois. Cette année, il a été victorieux lors du dernier tournoi de l’European Tour en novembre. Avec 23 sous le par et une avance de six coups, il a remporté le « Dubai World Championship ».

Lire aussi:   L'Afrique du Sud, prête pour le "MyGolfLife Open".

Les 4,2 millions d’euros de prix signifient également la victoire dans la liste d’argent, la Race to Dubai. Le double triomphe dans le tournoi final et dans le classement annuel de l’European Tour n’avait été réalisé que par deux autres joueurs auparavant, le plus récent étant Colin Montgomerie en 1993.

« Mon succès en 2000 a été un moment fort de ma carrière. Mais j’étais encore très jeune et vert derrière les oreilles. J’avais traversé quatre années difficiles entre-temps et je suis très heureux d’avoir pu revenir », a déclaré Westwood après la victoire.

Au total, Westwood a remporté 23 événements sur le circuit européen et a remporté d’autres succès en Amérique du Nord, en Afrique, en Asie et en Australie. Le 1er novembre 2010, il a temporairement pris la tête du classement mondial de golf pour la première fois.

Article précédentÉquipe mondiale d’amateurs, la Suède devant les États-Unis
Article suivantMatt Fitzpatrick sur les golfeurs LIV au terrain PGA : Cela va être bizarre et décevant