Accueil Sport Golf Lee Westwood n’est pas encore exempt pour les Masters

Lee Westwood n’est pas encore exempt pour les Masters

0

Le R&A a enfin publié les critères de qualification pour la 150e édition de l’Open Championship en 2022. Bien que cela semble avoir été retardé, il n’y a pas si longtemps, le R&A confirmait régulièrement les critères aux alentours de la deuxième semaine de décembre.

Après l’attention considérable et minutieuse qu’il a fallu accorder chaque semaine à la personnalisation du terrain de 2021 (car l’édition 2020 a été annulée), le bonus de cette saison est un retour à la procédure de révélation de tous les critères en une seule fois.

Tous les critères familiers (lire : attendus) ont été renouvelés depuis la dernière mise en scène pré-pandémique de 2019. La série de qualification ouverte a subi quelques ajustements, mais elle a toujours été fluide étant donné que les calendriers des circuits changent chaque saison.

Le seul pivot notable concerne le qualificatif automatique de l’Asian Tour. À la place de son leader de l’Ordre du mérite de fin de saison (qui ne bénéficiera pas d’une exemption avec seulement huit tournois contribuant à une saison 2020-21-22 combinée), le gagnant de l’Asia-Pacific Open Diamond Cup Golf la recevra à la place.

Lire aussi:   Les prédictions d'Alexander Zverev sur Roland Garros et Rafael Nadal

Comme indiqué dans la section consacrée à l’Open dans les CRITÈRES DE QUALIFICATION RESTANTS ci-dessous, la date de ce tournoi est « à déterminer ». Comme toutes les projections pour lesquelles la date exacte permettant de remplir les conditions d’exemption est inconnue, il est placé dans la zone où l’on s’attend à ce qu’il soit disputé, c’est-à-dire sa date régulière la plus récente en mai.

Lee Westwood, situation

Plus de six douzaines de golfeurs ont été ajoutés à la liste alphabétique. Parce que les anciens vainqueurs de l’Open qui restent éligibles mais qui ne sont pas apparus dans les dernières éditions sont connus pour tenter une dernière fois leur chance à St.

Andrews en particulier, il ne serait pas surprenant que le champion de 1997 Justin Leonard revienne à l’événement pour la première fois en six ans, mais lui et Ben Curtis (2003) restent omis. Les dernières exemptions à distribuer en 2021 seront déterminées par l’édition finale du classement officiel mondial de golf.

Lire aussi:   Jessica Pegula se qualifie pour les demi-finales de Miami après le retrait de Badosa

Dès sa publication, les 50 premiers seront qualifiés pour le Masters. Actuellement, les 10 golfeurs suivants ne sont pas encore exemptés du majeur : Tyrrell Hatton (22e à l’OWGR), Matt Fitzpatrick (24e), Matthew Wolff (31e), Lee Westwood (38e), Mackenzie Hughes (39e), Tommy Fleetwood (40e), Ryan Palmer (47e), Christiaan Bezuidenhout (48e), Takumi Kanaya (49e), Min Woo Lee (50e).

Les trois premiers dans l’ordre en dehors du top 50 et non encore exemptés pour les Masters sont Ian Poulter (53e), Cameron Tringale (54e) et Carlos Ortiz (55e).

Article précédentMacron assure que la France n’exigera pas de PCR pour les personnes vaccinées qui voyagent en France depuis un autre pays de l’UE
Article suivantL’Autorité palestinienne confirme les premiers cas de coronavirus à variante omicron en Cisjordanie