Accueil Dernières minutes L'International Le Venezuela qualifie le boycott diplomatique des Jeux olympiques de Pékin d' »acte...

Le Venezuela qualifie le boycott diplomatique des Jeux olympiques de Pékin d' »acte désespéré mais alarmant ».

0

Paris :, 10 déc. (Cinktank.com) –

Le gouvernement vénézuélien a qualifié le boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022, initié par les États-Unis, d' »acte désespéré mais alarmant », tout en exprimant son « profond rejet » de la position adoptée par la Maison Blanche.

« Cet acte désespéré mais alarmant, qui fait partie de la campagne de dénigrement et de manipulation menée par un petit groupe de pays contre le développement indéfendable de la nation sœur de la Chine, démontre la vision anachronique de ces gouvernements qui conservent leur vision de la guerre froide », a déclaré le ministère vénézuélien des affaires étrangères.

Dans un communiqué, le ministère des affaires étrangères a déclaré que le gouvernement du pays caribéen a suivi « avec enthousiasme » le processus de préparation et de conditionnement mené par les autorités et le peuple chinois « pour accueillir le plus grand événement sportif du monde en hiver » et « franchir le cap de voir Pékin devenir la première ville de l’histoire à accueillir les deux éditions, été et hiver ».

Lire aussi:   Le Texas va poursuivre l'administration Biden pour avoir imposé le vaccin COVID-19 à la Garde nationale.

Dans ce sens, et soulignant qu’il s’agit de Jeux Olympiques qui appellent à « la paix, la rencontre et la fraternité, dans le cadre de la tolérance et du respect de tous », le gouvernement vénézuélien a exigé « l’arrêt de la politisation du sport » et a demandé à tous les pays de « défendre l’esprit sportif qui doit régner pendant la compétition, selon les principes et les valeurs exprimés dans la Charte Olympique ».

Enfin, il a réaffirmé son soutien aux « efforts et au travail » du gouvernement chinois et a exprimé sa volonté de « faire tous les efforts » pour « contribuer au succès du plus grand événement sportif d’hiver qui appartient à toute l’humanité ».

Les États-Unis ont promu un boycott auquel se sont déjà joints des pays comme l’Australie, le Royaume-Uni et le Canada et qui consiste à ne pas envoyer de représentation politique aux Jeux olympiques qu’accueillera la Chine en février, sans affecter en principe les athlètes de chacun de ces pays.

Lire aussi:   Un suspect armé arrêté près du domicile d'un juge de la Cour suprême des États-Unis
Article précédentMacci : les statistiques récompensent Novak Djokovic, Roger Federer mais le meilleur
Article suivantLe comité d’assaut du Capitole cite à comparaître Mike Miller, ancien collaborateur de Trump et candidat au Congrès, pour qu’il témoigne.