Accueil Dernières minutes L'International Le Venezuela expulse les observateurs électoraux de l’UE

Le Venezuela expulse les observateurs électoraux de l’UE

0

Paris : / BRUXELLES, 3 déc. (Cinktank.com) –

Le gouvernement du Venezuela a refusé le renouvellement des visas des observateurs envoyés par l’Union européenne pour superviser les élections régionales et municipales du 21 novembre, qui obligeront les membres de cette mission à quitter le pays sud-américain plus tôt que prévu.

Le groupe, de plus d’une centaine de personnes, devrait rester au Venezuela jusqu’au 13 décembre, mais des sources européennes ont confirmé à Europa Press qu’ils partiraient ce dimanche 5. Selon d’autres sources citées par l’agence Bloomberg, les autorités vénézuéliennes ils ont refusé de prolonger les visas et le ministère des Affaires étrangères et le Conseil national électoral du Venezuela (CNE) ont demandé le départ des observateurs.

Des sources européennes ont souligné que les observateurs sont restés au Venezuela pour un temps « important » – la mission a commencé le 14 octobre -, soulignant que deux semaines se sont écoulées depuis le jour du scrutin et que la proclamation officielle des vainqueurs « c’est fini ».

Lire aussi:   L'Azerbaïdjan dénonce de nouvelles attaques arméniennes contre ses points de contrôle

Ils espèrent aussi revenir « début 2022 », date à laquelle l’équipe présentera son rapport final et, avec lui, ses recommandations sur les réformes qui seraient nécessaires pour « améliorer » les futures élections. Lors de l’examen préliminaire, la mission avait déjà révélé que, malgré les améliorations, certaines irrégularités remettaient en cause la transparence du processus.

Plus précisément, les observateurs de l’UE, dirigés par la socialiste portugaise Isabel Santos, ont mis en doute le manque d’indépendance judiciaire, l’inégalité entre les candidats et les opposants du parti au pouvoir et le faible niveau de transparence, entre autres.

Le gouvernement de Nicolás Maduro a toujours compris toute critique des processus électoraux internes comme une ingérence et, en fait, déjà avant l’arrivée de la mission, il a clairement indiqué que le rapport de l’UE ne servirait en aucun cas à légitimer les résultats qu’il pourrait publier le CNE vénézuélien.

Le président est allé plus loin dimanche et a accusé les observateurs de l’UE d’être des « espions ». « Ils ont essayé de salir le processus électoral impeccable du Venezuela et ils n’ont pas pu, une délégation d’espions », a proclamé Maduro.

Lire aussi:   Le Pentagone confirme que le président russe n'est pas en Russie. "pleinement informé" par le ministère de la défense
Article précédentL’ambassadeur des États-Unis au Mexique propose de soutenir l’État de Jalisco en matière de sécurité.
Article suivantL’année 2021 : les photos d’environnement les plus étonnantes au monde