Accueil Dernières minutes L'International Le rédacteur en chef d’un portail d’information au Cachemire arrêté en Inde...

Le rédacteur en chef d’un portail d’information au Cachemire arrêté en Inde en vertu de la loi antiterroriste

0

Paris :, 6 févr. (Cinktank.com) –

Les forces de sécurité indiennes ont arrêté vendredi Fahad Shah, rédacteur en chef du portail d’information Kashmir Walla basé à Srinagar, la capitale d’été du Cachemire sous contrôle indien.

M. Shah a été arrêté en vertu de la loi antiterroriste pour avoir « porté atteinte à l’image des forces de sécurité et provoqué l’animosité et la désaffection du pays », a déclaré la police indienne du Jammu-et-Cachemire, selon le journal « The Indian Express ».

« Certains utilisateurs et portails Facebook ont publié des contenus antinationaux tels que des photos, des vidéos et des informations avec une intention criminelle de créer la peur parmi la population. Un tel contenu peut inciter les gens à interférer avec la loi et l’ordre », a déclaré la police de Pulwama dans un communiqué. Il a donc été décidé de placer Shah en détention provisoire pendant que « l’enquête sur cette affaire se poursuit ».

Shah a été convoqué par la police le 1er février et vendredi, il a été à nouveau convoqué pour témoigner au poste de police de Pulwama, à la suite de quoi une déclaration a été publiée pour confirmer son arrestation.

Cette arrestation a déjà été critiquée par des personnalités telles que l’ancienne ministre en chef du Jammu-et-Cachemire et leader du Parti démocratique du Jammu-et-Cachemire, Mehbooba Mufti.

Lire aussi:   Les milices de l'est de l'Ukraine affirment que 10 personnes ont été tuées dans des bombardements de l'armée ukrainienne.

« Se lever et défendre la vérité est anti-national. Montrer au miroir un gouvernement profondément intolérant et autoritaire est également anti-national. Le travail journalistique de Fahad parle de lui-même et montre la réalité que le gouvernement central indien ne peut percevoir. Combien de Fahad allez-vous arrêter ? », a tweeté Mufti.

Le portail Kashmir Walla a commencé à fonctionner en 2011 et rapporte l’actualité du Jammu et du Cachemire. Le mois dernier, un journaliste stagiaire du portail, Sayad Gul, a été arrêté pour avoir publié des tweets visant à « inciter les gens contre le gouvernement et à répandre l’animosité ». Gul a été convoqué en vertu de la Loi sur la sécurité publique.

Le Pakistan et l’Inde se disputent la région du Cachemire historique depuis 1947 et se sont affrontés lors de deux des trois guerres qui ont suivi l’indépendance du Royaume-Uni. En 1999, une confrontation militaire brève mais intense a eu lieu entre les deux puissances nucléaires et une trêve fragile est en place depuis 2003.

Lire aussi:   Les membres du Conseil de sécurité condamnent la fermeture des écoles en Afghanistan dans une déclaration commune

Ces derniers mois, les tensions ont été exacerbées par la forte répression des forces de sécurité indiennes et la suspension de l’autonomie de la région du Jammu-et-Cachemire à partir d’août 2019.

Article précédentTrois alpinistes morts après une avalanche en Grèce
Article suivantJouez à tous les jeux Wordle ensemble avec la nouvelle version archivée : voici comment faire