Accueil Dernières minutes Le Real Madrid veut se rendre en Arabie sans aucun doute.

Le Real Madrid veut se rendre en Arabie sans aucun doute.

0

Le Real Madrid souhaite un voyage sûr en Arabie

Les leaders de la LaLiga Santander accueillent Valence, l’espoir européen, après un départ poussif 2022

MADRID, 7 janv. (Cinktank.com) –

Le Real Madrid tentera de renouer avec la victoire en LaLiga Santander et au Santiago Bernabeu, et d’écarter tout soupçon de doute avant la Supercoupe d’Espagne, en recevant une équipe de Valence quelque peu irrégulière ce samedi (21h00), qui cherche des points clés pour atteindre son objectif de passer dans la zone européenne du classement.

Encore plongés dans leur calendrier frénétique de début d’année, les Madrilènes sont à la recherche de trois points pour renforcer leur position en haut du tableau et mettre la pression sur le FC Séville, qui affronte Getafe, sa dernière victime, dimanche au Ramón Sánchez-Pizjuán.

De plus, battre l’équipe « che », qui a vu sa montée en 2021 se refermer, serait un plus pour l’équipe de Carlo Ancelotti avant de se rendre la semaine prochaine en Arabie Saoudite pour chercher le premier titre de la saison, la Supercoupe d’Espagne, où son adversaire en demi-finale sera le FC Barcelone.

Un faux pas, en revanche, jetterait le doute sur la forme actuelle des 13 fois champions d’Europe qui, depuis qu’ils ont enchaîné leur dixième victoire consécutive toutes compétitions confondues dans le derby contre l’Atlético de Madrid, n’ont pas été à leur meilleur niveau avec un match nul 0-0 à domicile contre Cadix, une victoire difficile à San Mamés, une défaite sans but contre Getafe et une passe de Copa terne contre Alcoyano.

A El Collao, le Real Madrid n’a pas passé un bon moment malgré sa victoire 1-3, même si Valence a certainement souffert beaucoup plus à Carthagène, où ils ont évité  » in extremis  » de jouer leur destin en prolongation, mais tous deux abordent ce match avec le soulagement de rester en vie dans la Copa del Rey et avec le souvenir du match aller où l’équipe de José Bordalás a mis Madrid dans les cordes avant que Vinicius et Benzema ne signent le retour aux 86e et 88e minutes.

Lire aussi:   Comment utiliser deux comptes WhatsApp sur un seul smartphone - Un guide étape par étape

Ancelotti espère que la défaite au Colisée et les problèmes rencontrés contre Cadix lors du dernier match à domicile vont stimuler une équipe qui doit faire face à deux mois clés pour ses aspirations et qui réunira son meilleur onze pour essayer de démanteler une équipe qui ne se rapproche pas autant que d’autres adversaires et qui a du mal à défendre comme le souhaite son entraîneur.

Reggiolo, comme il avait déjà prévenu avant le voyage à Alcoy, ramène un joueur offensif important comme Vinicius. Le brésilien a surmonté le coronavirus et fera à nouveau partie du trident offensif avec une énergie renouvelée pour retrouver le côté offensif qu’il a semblé perdre contre Cadix et l’Athletic, et qui est si nécessaire pour son équipe, qui souffre quand elle n’a pas d’espace.

Aux côtés de Vinicius, on retrouvera le « pichichi » Benzema, qui a été mis au repos lors de la Copa, tandis que le principal doute concerne l’identité de celui qui complétera le front de l’attaque sur le côté droit avec Rodrygo, Asensio et Hazard qui se disputent cet espace.

Au milieu de terrain, il n’y aura pas de changement et le trio habituel jouera, ainsi qu’en défense où Lucas Vázquez reviendra au poste de latéral droit en l’absence de Carvajal et après que Nacho ait été sélectionné contre Alcoyano. Mendy devrait également revenir à gauche après n’avoir pas joué lors de la Copa.

VALENCE, SANS VICTOIRE AU BERNABEU DEPUIS 2008

De son côté, Valence arrive au Santiago Bernabéu avec l’intention de récupérer le maximum de points pour continuer à lutter pour les places européennes, qu’il a perdues après avoir perdu (1-2) contre l’Espanyol à Mestalla lors de son dernier match de 2021.

Lire aussi:   Le DIY ne fonctionne pas pour votre visage ? Arrêtez immédiatement d'utiliser ces produits

Le club valencien a mis un terme à sa remontée à 28 points, même s’il reste à deux points du Rayo Vallecano, sixième, et à quatre points de l’Atlético Madrid, quatrième, un objectif qu’il ne renonce pas à atteindre et pour lequel il espère se battre jusqu’à la fin de la deuxième partie de la saison. Pour l’instant, ils devront s’imposer à l’extérieur contre un adversaire qui les a battus sans encaisser de but lors de leurs trois dernières visites et qu’ils n’ont plus battu dans la capitale depuis 2008 (2-3).

José Bordalás n’est pas non plus très bon au Coliseo Merengue, où ils ont perdu lors de ses quatre visites en tant qu’entraîneur de Getafe, et il est clair pour lui qu’il a besoin que son équipe joue un grand jeu défensif, ce qui lui a échappé jusqu’à présent. Il n’a réussi à garder une feuille propre qu’en cinq matchs de championnat.

L’entraîneur d’Alicante devra changer son onze habituel car il compte deux absents importants : le milieu de terrain Carlos Soler, qui s’est blessé à un muscle en Copa, et l’attaquant Hugo Duro, qui est suspendu. Guillamón devrait revenir au milieu de terrain et Cheryshev est pressenti pour remplacer le Madrilène, tandis qu’au poste d’arrière droit, Thierry Correia pourrait revenir.

FICHE TECHNIQUE.

–… DES ALIGNEMENTS POSSIBLES.

REAL MADRID : Courtois ; Lucas Vázquez, Militao, Alaba, Mendy ; Modric, Casemiro, Kroos ; Rodrygo, Benzema et Vinicius.

VALENCIA : Cillessen ; Correia, Alderete, Diakhaby, Gayà ; Helder Costa, Guillamón, Wass, Cheryshev ; Guedes et Maxi Gómez.

–REFEREE : Hernández Hernández (C.Las Palmas).

–STADIUM : Santiago Bernabéu.

–TIME : 21.00/Movistar LaLiga.

Article précédentWhatsApp interdit dans l’armée suisse pour des raisons de sécurité, l’utilisation de l’application locale est autorisée.
Article suivantLe CIR prévient que les installations médicales de l’Afghanistan sont au bord de l’effondrement.